Jérôme Cahuzac libéré de son bracelet électronique pour exercer à l'hôpital face à l’épidémie

© AFP 2022 ERIC FEFERBERGJérôme Cahuzac
Jérôme Cahuzac - Sputnik France
La justice a autorisé mi-mars l’ancien ministre délégué au Budget sous François Hollande, condamné en 2018 pour fraude fiscale, à retirer son bracelet électronique pour exercer à l’hôpital, une mesure temporaire liée à l’épidémie du Covid-19 qui doit prendre fin le 20 mai.

Face à l’épidémie de coronavirus, l’ancien ministre délégué au Budget sous François Hollande, Jérôme Cahuzac, a été autorisé mi-mars par la justice à enlever son bracelet électronique pour exercer à l'hôpital de Bonifacio (Corse), rapporte France Bleu.

Condamné en 2018 à quatre ans de prison, dont deux avec sursis, pour fraude fiscale et blanchiment de fraude fiscale, il était placé sous bracelet électronique depuis avril 2019 par décision de la cour d'appel de Bastia (Haute-Corse) pour éviter son incarcération.

Montreuil (Seine-Saint-Denis) - Sputnik France
Une étude de l’ORS explicite la surmortalité liée au coronavirus en Île-de-France, la Seine-Saint-Denis en tête
Muni d’un bracelet électronique, l’ex-ministre, qui a exercé comme chirurgien pendant 20 ans, pouvait travailler en tant que médecin généraliste trois ou quatre matinées par semaine. Affecté à l’unité de soins long séjour, Jérôme Cahuzac vient de prolonger son contrat de six mois.

Des hôpitaux débordés

Les hôpitaux corses d'Ajaccio et de Bonifacio étant débordés depuis mi-mars face à l'épidémie de coronavirus, la justice a suspendu la peine de l’ex-ministre pendant deux mois, lui accordant le droit de cisailler son bracelet électronique pour pouvoir travailler toute la journée malgré sa condamnation.

Jérôme Cahuzac a reçu une convocation le 11 mai, jour du début du déconfinement. Il doit se présenter en prison le 20 mai pour remettre un nouveau bracelet électronique.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала