Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Sibeth Ndiaye se trompe en direct sur les chiffres de production de Renault

© AP Photo / Michel EulerSibeth Ndiaye
Sibeth Ndiaye - Sputnik France
S'abonner
Sur le plateau de BFM TV, la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye s’est trompée en parlant des chiffres de production de Renault. Elle a tenté de rectifier son erreur par la suite sur les réseaux sociaux.

Invitée de Jean-Jacques Bourdin ce vendredi 29 mai sur BFM TV, Sibeth Ndiaye s’est emmêlée les pinceaux en parlant des véhicules produits par Renault. Interrogée sur les suppressions d’emplois à venir au sein de l’entreprise, la porte-parole du gouvernement a tenu à revenir sur les chiffres de production de véhicules et à mettre en évidence le nombre d’invendus.

«Il faut quand même avoir un chiffre en tête. Il faut que les auditeurs et les téléspectateurs le comprennent. Aujourd'hui, Renault fabrique six millions de voitures par an: vous savez combien ils en vendent? Trois millions. Donc vous avez trois millions de voitures qui restent sur le carreau. Ça pose question», a-t-elle affirmé sur BFM TV.

Problème, ces chiffres ne sont pas corrects, comme l’explique le magazine spécialisé Auto Plus

File picture shows the Renault logo displayed in front of Renault's Romanian car maker Dacia's plant in Mioveni, 130 km (81 miles) northwest of Bucharest March 24, 2008. - Sputnik France
Renault: la direction est venue avec «une stratégie de destruction massive»
Sibeth Ndiaye a en effet confondu «la capacité de production de Renault avec sa production réelle», selon le média.

Les six millions de véhicules avancés par Sibeth Ndiaye ne sont qu’une projection, si les usines tournaient à plein régime. Dans les faits, Renault ne produit que 3,81 millions de véhicules par an, pour en vendre 3,75 millions, explique Auto Plus.

Rétropédalage

Quelques heures plus tard, Sibeth Ndiaye a elle-même tenu à préciser ses propos, sur Twitter. La porte-parole du gouvernement a admis que les six millions de véhicules représentaient bien la capacité de production de Renault, et non la production totale. Elle a néanmoins maintenu que cette situation «pesait sur l’entreprise».

Dans un communiqué, Renault avait annoncé ce vendredi 29 mai la suppression de 15.000 emplois dans le monde, dont 4.600 en France. Ces mesures font partie d’un plan d’économie de deux milliards d’euros, que Renault entend mener sur trois ans.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала