Ciblés par des projectiles, des policiers foncent en voiture sur des manifestants à New York – vidéo

CC0 / diegoparra / Une voiture de police
Une voiture de police - Sputnik France
La tension monte aux États-Unis après la mort de George Floyd. Le 30 mai, une vidéo diffusée sur le Net montre des policiers foncer en voiture dans une foule de protestataires à New York. Sans blâmer les agents, le maire rappelle que les manifestants «ont mal agi en entourant la voiture».

Manifestation aux États-Unis le 30 mai après la mort de George Floyd - Sputnik France
Pillages et tensions aux États-Unis malgré les couvre-feux – images
Après le décès de George Floyd à la suite de son arrestation musclée, de multiples scènes de violences et d’affrontements entre les manifestants et la police ont éclaté dans plusieurs grandes villes des États-Unis.

Dans la nuit du 30 au 31 mai, une vidéo a été diffusée sur les réseaux sociaux. Elle montre une voiture de police, bloquée par les protestataires dans le quartier de Brooklyn, à New York.

Hués et ciblés par des projectiles, les policiers à bord du véhicule continuent leur route en manquant écraser les manifestants.Ils sont rejoints par des collègues dans une deuxième voiture.

Selon le site CNN, il n’est pas possible pour l’instant de dire s’il y a des blessés. Le maire de New York a annoncé qu’une enquête était en cours.

«Je ne vais pas blâmer les agents qui essayaient de faire face à une situation absolument impossible. Pour commencer, ce sont ces gens qui convergeaient vers cette voiture de police, qui ont fait le mauvais choix et qui ont créé une situation intenable. J’aurais préféré que les agents trouvent une approche différente, mais commençons par le début. Les manifestants dans cette vidéo ont mal agi en entourant cette voiture de police, point», a déclaré l’élu, cité par CNN.

La tension grandit

Ces derniers jours, les émeutes se sont multipliées dans certaines villes du pays avec des actes de violence, de vandalisme, des incendies volontaires ainsi que des pillages.
Pour reprendre le contrôle de la situation, la Garde nationale aide la police à gérer les manifestations autour de la Maison-Blanche, selon un communiqué de la Garde nationale du district de Columbia sur Facebook. 

Dans la soirée du 30 mai, dans l’État du Minnesota, des agents en tenue anti-émeutes ont chargé les manifestants qui défiaient le couvre-feu, les repoussant avec des fumigènes et des grenades assourdissantes. En outre, des affrontements se sont également produits à New York, Philadelphie, Los Angeles et Atlanta, conduisant les responsables de ces deux dernières villes, ainsi que ceux de Miami et Chicago, à annoncer à leur tour un couvre-feu.

Le Président américain a promis le 30 mai de faire arrêter les manifestations violentes contre les brutalités policières. 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала