Un homme âgé projeté au sol à Buffalo: les policiers impliqués arrêtés

Après avoir été suspendus, deux officiers de police de Buffalo ont été interpellés et inculpés d’agression au second degré. La vidéo choc mise en ligne précédemment les montre le 4 juin projeter au sol un manifestant âgé qui a ensuite été hospitalisé en raison de ses blessures.

Les officiers de police de Buffalo Aaron Torglaski et Robert McCabe ont été arrêtés ce samedi 6 juin deux jours après qu’ils ont été vus pousser un manifestant de 75 ans dont la tête a heurté le trottoir dans sa chute, rapporte la chaîne ABC News.

Deux policiers de Buffalo poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir - Sputnik France
Un homme de 75 ans en sang: les policiers de Buffalo démissionnent par solidarité avec leurs deux collègues suspendus

Les policiers ont été chargés d’agression au second degré après quoi ils ont été libérés sous caution. Ils n'ont pas plaidé coupable et doivent se présenter devant le tribunal le 20 juillet.

Le jour de l’incident, les deux policiers avaient été suspendus de leurs fonctions. Toutefois, cette mesure n’a pas été appréciée par leurs collègues et, en signe de protestation, tous les membres de l’unité tactique de la police de Buffalo ont annoncé leur démission.

La victime dans un état «grave mais stable»

Quant à la victime, il s’agit de Martin Gugino, âgé de 75 ans, qui est décrit par son avocat comme «un manifestant pacifique de longue date» et «un défenseur des droits de l'Homme». D’après lui, son client se trouve dans un état «grave mais stable».

les protestations contre le meurtre de George Floy, image d'illustration - Sputnik France
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc

La vidéo du 4 juin montre un homme aux cheveux blancs s'approchant d'une rangée de policiers en tenue anti-émeute. Un officier le pousse avec une matraque et un second avec sa main. Le protestataire tombe, sa tête heurte le trottoir et du sang commence à se répandre.

Le président de la Buffalo Police Benevolent Association, John Evans, a pour sa part déclaré que les policiers «faisaient simplement leur travail» et que l’homme «avait glissé» lors de l’interaction.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала