Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Poutine et Erdogan ont discuté de la situation en Libye et à Idlib

© Sputnik . Sergueï Guneïev / Aller dans la banque de photosVladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan
Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan - Sputnik France
S'abonner
Les Présidents russe et turc ont examiné lors d’une conversation téléphonique la situation en Libye et à Idlib, ainsi que les problèmes régionaux et ceux des relations bilatérales, a fait savoir l'agence Anadolu citant l’administration de Recep Tayyip Erdogan.

Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan ont évoqué lors d’un entretien téléphonique la situation en Libye et dans le gouvernorat syrien d’Idlib, a annoncé l'agence Anadolu se référant à l’administration du Président turc.

«Au cours de leur conversation téléphonique, Erdogan et Poutine ont passé en revue la situation en Libye et à Idlib, ainsi que les problèmes régionaux. En outre, les Présidents ont évoqué le sujet de la lutte contre le Covid-19 et les démarches qui pourraient être faites après la période de pandémie», indique le communiqué dont Sputnik a eu connaissance.

Les deux Présidents ont également examiné les problèmes des relations bilatérales.

La situation en Libye

Le maréchal Khalifa Haftar à Moscou - Sputnik France
Défaite du maréchal Haftar en Libye? «Certains pays ont trop investi sur Haftar pour tout laisser tomber maintenant»
L’escalade du conflit armé en Libye a également été évoquée le 9 juin lors d’un entretien téléphonique entre le Président Poutine et la chancelière Merkel. Le service de presse du Kremlin avait indiqué que les deux interlocuteurs s’étaient déclarés préoccupés par l'escalade des hostilités en soulignant tout particulièrement l'absence d'alternatives à un cessez-le-feu rapide et au lancement de négociations inter-libyennes sous les auspices de l'Onu.

Sur fond de situation en Libye qui devient particulièrement inquiétante, la diplomatie russe avait précédemment souligné que la poursuite de la crise systémique dans le pays risquait d’avoir des conséquences catastrophiques.

Moscou insiste sur le fait qu'il n'existe pas de solution militaire à la crise en Libye.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала