Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Au cours d’une conférence organisée par un think thank US, l’Allemagne s’en prend à la Russie

© Sputnik . Nikolaï Filiakov / Aller dans la banque de photosBerlin
Berlin - Sputnik France
S'abonner
La ministre allemande de la Défense insiste auprès de l’Otan sur la nécessité de la dissuasion de la Russie qui ne reconnaît pas, selon Annegret Kramp-Karrenbauer, à d’autres pays le droit à l’autodétermination. Cette intervention a eu lieu lors d’une conférence de l’Atlantic Council, un puissant centre de réflexion américain.

L’Otan doit élaborer une interprétation commune de la «menace» émanant de la Russie, a déclaré la ministre allemande de la Défense Annegret Kramp-Karrenbauer, intervenant en visioconférence lors d’une discussion, organisée par le think tank américain Atlantic Council.

L'ambassade de Russie à Londres - Sputnik France
Londres manipule le sujet de la «menace russe» à la veille des élections, selon l’ambassade russe
«La vision que nous avons de la Russie, notre évaluation du comportement de la Russie, c’est une question déterminante. C’est un immense défi pour l’Europe et l’Otan. Il y a une grande différence si vous êtes un Allemand et vous vivez en Allemagne […] ou si vous êtes un pays qui a une frontière commune avec la Russie», a expliqué la ministre.

Selon cette dernière, les pays dans le nord de l’Europe, les États baltes et d’Europe de l’est constatent tous les jours des violations de leur espace aérien ou maritime par la Russie.

Soldat de l'Otan - Sputnik France
Face à la «menace russe», la Belgique entend envoyer plus de militaires à l’est de l’UE
«Et si vous êtes victimes d’attaques de hackers ou de campagnes de désinformation? Le Bundestag allemand a notamment été attaqué il y a quelques années par des hackers», a affirmé Mme Kramp-Karrenbauer.

Et d’appeler l’Otan à «mettre au point la boussole stratégique» face à la «menace» russe.

«Il nous faut une idée coordonnée et concertée de la compréhension de la menace qui émane de la Russie. […] La Russie ne respecte pas le droit d’autres pays à l’autodétermination. […] Aussi, la conception de la dissuasion est-elle toujours d’actualité», a estimé l’Allemande.

Elle a souligné que l’Europe et l’Otan avait toujours besoin de cette conception.

«En même temps, nous souhaitons que la Russie revienne à la table des négociations et que nous ayons un désarmement effectif», a conclu Mme Kramp-Karrenbauer.

La Russie se défend de toute violation du droit international

De son côté, Moscou rappelle régulièrement que ses exercices se font dans le respect des normes internationales, au-dessus des eaux neutres.

Quant à l’attaque ayant visé le Bundestag, Moscou n’a eu de cesse de se défendre de toute responsabilité dans cette affaire tout en demandant des preuves et des faits à la partie allemande.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала