Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une cagnotte lancée pour Farida C., l’infirmière interpellée à Paris

© SputnikDébordements aux Invalides suite à la manifestation des soignants, 16 juin 2020
Débordements aux Invalides suite à la manifestation des soignants, 16 juin 2020 - Sputnik France
S'abonner
Une cagnotte a été ouverte pour l’infirmière brutalement interpellée lors de la manifestation des soignants à Paris le 16 juin dernier après avoir jeté des cailloux sur les forces de l'ordre.

La journaliste Imen Mellaz, fille de l’infirmière Farida C. violemment interpellée lors de la manifestation des soignants à Paris, a annoncé qu’une cagnotte avait été ouverte en ligne pour soutenir sa mère.

Débordements aux Invalides suite à la manifestation des soignants, 16 juin 2020 - Sputnik France
«Nous sommes des soldats»: ce que l’infirmière interpellée à Paris souhaiterait dire à Emmanuel Macron
Sur son compte Twitter, Mme Mellaz précise que l’intégralité de la cagnotte «servira pour les frais de justice». Farida C., infirmière depuis huit ans à l'hôpital Paul-Brousse de Villejuif, comparaîtra le 25 septembre devant le tribunal correctionnel de Paris pour «outrages» et «violences sans interruption totale de travail (ITT)» sur personne dépositaire de l’autorité publique.

La soignante avait été brutalement interpellée au cours de la manifestation du 16 juin dernier. Les images de son interpellation ont fait le tour des réseaux sociaux. Elles montrent l’infirmière plaquée au sol, «tirée par les cheveux» et «évacuée le visage en sang», selon les mots du journaliste Rémy Buisine, témoin de la scène. Or, peu de temps avant son interpellation, des images montraient Farida C. en train de jeter des cailloux sur les forces de l'ordre.

Plus de 3.000 euros collectés

La cagnotte ouverte sur PayPal comptabilise déjà plus de 3.000 euros collectés en deux jours, tandis que l’intéressée risque jusqu’à trois ans de prison et 45.000 euros d’amende.

«Ce jugement n’est pas celui d’une femme contre quatre policiers, mais bien celui de la colère des soignants contre un gouvernement qui n’a que mépris face à leurs revendications et une répression toujours plus violente. Parce qu’ils étaient garants de notre santé, soyons garants de leurs droits», insiste Imen Mellaz dans le message qui accompagne la cagnotte.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала