L’Iran compte élargir l’installation nucléaire gravement endommagée par un incendie à Natanz

© REUTERS / Wana News AgencyLe bâtiment endommagé par un incendie au site nucléaire iranien de Natanz
Le bâtiment endommagé par un incendie au site nucléaire iranien de Natanz - Sputnik France
L’Organisation iranienne de l’énergie atomique a reconnu que le récent incendie avait causé des dégâts importants à une installation du site nucléaire de Natanz, avant d’annoncer l’élargissement de ce site qui sera doté d’équipements plus modernes, rapporte l’agence IRNA.

L’Iran construira un bâtiment plus grand en lieu et place de celui endommagé par un incendie sur le site nucléaire de Natanz, et y installera des équipements plus modernes, a annoncé dimanche 5 juillet le porte-parole de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique, Behrouz Kamalvandi, cité par l’agence de presse IRNA.

«L'incident pourrait ralentir le développement et la production de centrifugeuses avancées à moyen terme [...]. L'Iran remplacera le bâtiment endommagé par un plus grand, doté d’équipements plus avancés», a précisé M.Kamalvandi.

L'Iran - Sputnik France
Uranium enrichi: l’Iran annonce le lancement de 30 nouvelles centrifugeuses améliorées
Le porte-parole a reconnu que les flammes avaient causé un préjudice matériel et financier important, détruisant certains équipements et en endommageant d’autres.

«L'incident a causé des dégâts importants, mais il n'y a pas eu de victimes», a-t-il précisé.

La construction du site souterrain a commencé il y a sept ans, mais n’a jamais été achevée en raison du lancement des négociations internationales sur le dossier nucléaire iranien, a-t-il rappelé.

Incendie au site nucléaire de Natanz

Le 2 juillet, l’agence d’information Tasnim a annoncé que les autorités avaient signalé un incendie sur le site nucléaire de Natanz. La superficie du site construit à huit mètres sous terre est de 100.000 m2. M.Kamalvandi a d’abord évoqué un «incident».

Drapeau iranien - Sputnik France
Nucléaire: l'Iran renonce à la dernière limitation du nombre de centrifugeuses prévu par l'accord de Vienne
Il s'agit de l’une des installations surveillées par l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA). Cette dernière a confirmé qu’il n’y avait pas de matériaux radioactifs sur les lieux de l’incendie. Les autorités iraniennes ont de leur côté déclaré que le site fonctionnait comme d’habitude.

Un accident ou un acte de subversion?

La cause du sinistre n’a pas encore été précisée. Selon le journal The New York Times, l’incendie aurait été provoqué par l’explosion d’une bombe ou par une panne technique. L’agence Associated Press suppose qu’il s’agissait d’un acte de subversion.

Les autorités iraniennes ont déclaré que la cause de l’incendie avait été établie avant de promettre de l’annoncer «à un moment opportun».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала