La construction du Nord Stream 2 perturbée par… la ponte des morues

Les travaux de construction du Nord Stream 2 ont été suspendus en mer Baltique. Le tracé s’est en effet heurté à une zone de ponte des morues. Le Danemark avait donné son feu vert au projet en octobre 2019.

La construction du Nord Stream 2 est à l’arrêt en mer Baltique, à cause d’une zone liée à la ponte des morues, rapporte le Radio-télédiffuseur de l'Allemagne du Nord (NDR). 

Chantier du gazoduc Nord Stream 2 (archive photo) - Sputnik France
La Russie et l’Allemagne commentent les menaces américaines contre Nord Stream 2
Les autorités danoises ont en effet interdit la reprise des travaux jusqu’à fin septembre, pour des raisons de conservation de l’environnement.

Le tracé du gazoduc entre en effet dans une zone considérée comme propice à la ponte des morues, au sud-est de l'île de Bornholm. Le navire russe Akademik Cherskiy, spécialisé dans la pose sous-marine, est donc stationné sans activité sur l’île de Rügen voisine. La saison de pontes de morues est censée s’étaler de juillet à août.

Les réticences du Danemark

Le Danemark a été le dernier pays concerné à donner son aval à la construction du gazoduc, en octobre 2019.

Nord Stream 2  - Sputnik France
L'opérateur du Nord Stream 2 répond aux menaces de Washington

Le gouvernement danois a notamment mis en avant le risque de heurter des munitions immergées en mer Baltique, au cours des travaux. Jusqu’en juillet 2020, seuls les navires à positionnement dynamiques étaient autorisés à participer à la pose des tuyaux, les navires à ancres étant considérés comme trop dangereux.

Le projet Nord Stream 2 prévoit la construction d’un gazoduc long de 1.230 kilomètres entre le littoral russe et l’Allemagne qui passera par le fond de la mer Baltique dans les eaux territoriales et les zones économiques exclusives de la Finlande, de la Suède et du Danemark. Une fois construite, la conduite sera d’une capacité totale de 55 milliards de mètres cubes de gaz par an.

Nord Stream 2 - Sputnik France
Sanctions US contre le Nord Stream 2: un responsable du Bundestag adresse une lettre à Washington

Le 15 juillet, le département d'État américain a publié des recommandations en vertu de la loi CAATSA en y incluant le gazoduc Nord Stream 2 et la deuxième ligne du Turkish Stream. Mike Pompeo a qualifié cette mesure de «signal clair pour les entreprises participant aux projets». «Sortez immédiatement [des projets, ndlr] ou il y aura des conséquences», a ajouté le secrétaire d'État.

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a dénoncé le fait que Washington ait recours à «des pressions politiques pour une concurrence déloyale» ce qui, selon elle, témoigne de «la faiblesse du système américain».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала