Près de 3.000 personnes interpellées lors des manifestations en Biélorussie

© Sputnik . Victor Tolotchko / Aller dans la banque de photosManifestation à Minsk, 9 août 2020
Manifestation à Minsk, 9 août 2020 - Sputnik France
Le ministère de l'Intérieur biélorusse fait état d'environ 3.000 interpellations au cours des manifestations survenues à l'issue des résultats de la présidentielle.

Les forces de l’ordre biélorusses ont procédé à près de 3.000 interpellations à travers le pays lors des manifestations qui ont éclaté dans la nuit du 9 au 10 août à l’issue de la présidentielle.

Selon le ministère de l’Intérieur, des rassemblements ont eu lieu dans 33 villes. Près de 1.000 protestataires ont été arrêtés à Minsk.

Le porte-parole du ministère indique sur Telegram que plus de 50 manifestants et 39 policiers ont été blessés lors des émeutes. Certains ont dû être hospitalisés.

La Biélorussie en proie à des manifestations

Des manifestations ont éclaté dans la soirée du 9 août à Minsk ainsi qu'à Brest, Kobryn, Pinsk, Baranovitchi, Gomel, Grodno.

Alexandre Loukachenko - Sputnik France
En Biélorussie, Alexandre Loukachenko remporte la présidentielle avec 80,23% des voix

Selon les correspondants de Sputnik dans la capitale biélorusse, des protestataires ont tenté vers minuit d'ériger des barricades avec des poubelles. Les forces de l'ordre ont utilisé des grenades assourdissantes et des canons à eau afin de les disperser.

Redoutant des interpellations, les membres de l’équipe de Svetlana Tikhanovskaïa ont cherché à sécuriser l’accès à leur quartier général. Portes et fenêtres ont été verrouillées, a constaté un correspondant de Sputnik sur place. Sur Telegram, la candidate sortante a demandé à ses électeurs de renoncer aux provocations pour ne pas donner aux forces de l’ordre l'occasion de faire usage de la force.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала