International
URL courte
Tensions en Biélorussie à l’issue de la présidentielle 2020 (89)
481153
S'abonner

Au lendemain de l’élection présidentielle en Bièlorussie, la représentante de l'équipe de Svetlana Tikhanovskaïa, Maria Kolesnikova, a déclaré que les autorités de la République devaient accepter leur défaite, car «la volonté du peuple biélorusse ne peut être falsifiée».

L’équipe de la candidate sortante Svetlana Tikhanovskaïa exige un transfert pacifique du pouvoir sans exclure de nouvelles manifestations en Biélorussie.

«L'histoire de la nouvelle Biélorussie ne fait que commencer. Nous reconstruirons les mécanismes de collaboration avec les autorités, elles doivent accepter la défaite et comprendre que l'expression de la volonté du peuple biélorusse ne peut être falsifiée, la volonté du peuple biélorusse doit être prise en compte», a déclaré Maria Kolesnikova lors d'une conférence de presse tenue à Minsk ce lundi.

«Prêts à une manifestation à long terme»

Maria Kolesnikova a également déclaré que l’équipe de la candidate avait appelé le ministre biélorusse de l'Intérieur et le chef de l'administration présidentielle à «mettre fin à la violence contre le peuple».

«Les autorités sont responsables de ce qui s'est passé. Nous sommes prêts à aider à résoudre ce conflit de manière pacifique et nous avançons cette proposition», a-t-elle déclaré.

Quoi qu’il en soit, la représentnate pense que les manifestations seront de longue durée:

«Nous sommes prêts à une manifestation à long terme et à une réaction publique», a-t-elle indiqué.à

Résultats de l'élection

Selon la commission électorale, 80,23% des électeurs ont voté pour le chef de l’État biélorusse actuel Alexandre Loukachenko lors de la présidentielle de ce week-end.

Son opposante, Svetlana Tikhanovskaïa, compte 9,90% des voix.

Le taux de participation a été de 84,23%, soit 5.790.000 voix. 6,02% ont voté «contre tous».

Nuit d'émeutes à l’issue de la présidentielle

Les manifestations ont éclaté suite à la publication des sondages de sortie des urnes qui accordaient une victoire écrasante à Alexandre Loukachenko.

Les rassemblements se sont déroulés en plusieurs endroits de la capitale, Minsk, ainsi, entre autres, qu'à Brest, Kobryn, Pinsk, Baranovitchi, Gomel, Grodno. Selon des correspondants de Sputnik à Minsk, des personnes ont tenté vers minuit d'ériger des barricades avec des poubelles. Les forces de l'ordre ont utilisé des grenades assourdissantes et des canons à eau pour les disperser.

Dossier:
Tensions en Biélorussie à l’issue de la présidentielle 2020 (89)

Lire aussi:

Marine Le Pen dévoile le nom de son ministre de la Justice en cas de victoire en 2022
L’UE réagit aux sanctions contre l’Iran rétablies unilatéralement par les États-Unis
Notre-Dame: les experts forestiers jugent la nouvelle charpente en chêne «résolument moderne» - vidéo
Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Tags:
manifestation, Alexandre Loukachenko, élections, Biélorussie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook