Réveillés en pleine nuit, ils découvrent un homme ensanglanté sur le seuil de leur porte

CC BY 2.0 / Andrew Kuznetsov / Sang (image d'illustration)
Sang (image d'illustration) - Sputnik France
Un couple de Belges a été réveillé en pleine nuit par des coups à leur porte, découvrant ainsi un homme ensanglanté, relate HLN. La victime a été prise en charge et emmenée à l’hôpital. Il s’était fait agresser à l’arme blanche à quelques mètres de là. L’auteur des faits a été interpellé.

Samedi 22 août, à quatre heures du matin, Annick et son mari ont été réveillés par un inconnu frappant leur porte à Schoten, dans la province d’Anvers. Ils ont contacté la police, laquelle leur a demandé de s’enquérir si la personne avait besoin d’aide. En effet, le couple y a découvert un homme grièvement blessé et a appelé les services d’urgence.

«Au début, nous pensions qu'il s'agissait d'un cambrioleur», a expliqué Annick au quotidien belge Het Laatste Nieuws (HLN).

La victime a été emmenée à l’hôpital, où elle se trouve toujours entre la vie et la mort ce samedi après-midi, selon Sudinfo. Une équipe de la police scientifique s’est rendue sur place pour procéder aux prélèvements.

Machette - Sputnik France
Un adolescent agressé à la machette grièvement blessé à Bordeaux, les deux agresseurs en fuite

L'homme avait laissé une mare de sang sur le seuil d’entrée. Un voisin a également retrouvé des taches de sang devant chez lui, et a entendu sa sonnette vers la même heure, ce qui laisse supposer que la victime cherchait de l’aide. D’autres traces ont été retrouvées dans la rue.

Le suspect arrêté

Ce samedi matin, le parquet d’Anvers a confirmé qu’une agression à l’arme blanche avait eu lieu à proximité. Le suspect, un homme de 39 ans, a été interpellé. Il réside dans une rue adjacente, où il a passé la nuit avec plusieurs personnes, dont la victime.

«À un moment, une altercation s’est engagée, au cours de laquelle la victime a été grièvement blessée et s’est enfuie», a précisé à HLN Lieselotte Claessens, du parquet d’Anvers. Le mis en cause sera présenté ce dimanche 23 août devant un juge d’instruction.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала