Sept personnes déférées dans l'enquête sur l'attentat de Conflans, dont le père d'élève et l’islamiste Sefrioui

© AFP 2022 FRANCOIS LO PRESTIUne femme tient une photo de Samuel Paty
Une femme tient une photo de Samuel Paty - Sputnik France
Sept personnes seront présentées ce 21 octobre à un juge antiterroriste après l'assassinat du professeur Samuel Paty. Parmi elles figurent le parent d'élève qui a lancé la mobilisation contre l’enseignant et le militant islamiste Abdelhakim Sefrioui.

Sept personnes ont été déférées dans la nuit en vue de l'ouverture mercredi d'une information judiciaire dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat de Samuel Paty vendredi 16 octobre aux abords d'un collège de Conflans-Sainte-Honorine.

Samuel Paty - Sputnik France
Professeur décapité: six des 16 gardes à vue levées, dont celles des membres de la famille de l'assaillant
Selon le Parquet national antiterroriste (Pnat), trois mineurs qui faisaient partie des 16 personnes placées en garde à vue ont été relâchés.

Plus tôt dans la soirée, les gardes à vue de six personnes avaient été levées. Il s'agissait de quatre membres de la famille du réfugié d'origine tchétchène qui a tué et décapité l'enseignant du collège du Bois d'Aulne avant d'être abattu par la police, ainsi que de la compagne du militant islamiste franco-marocain Abdelhakim Sefrioui et d'un individu ayant été en contact avec l'assaillant, avait-on appris de même source.

Une conférence de presse sera tenue ce mercredi à 14h30 par le procureur antiterroriste François Ricard.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала