Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le patron d'Alibaba perd 2,6 milliards de dollars en un jour

© Sputnik . Igor Russak / Aller dans la banque de photosJack Ma, fondateur d'Alibaba
Jack Ma, fondateur d'Alibaba - Sputnik France
S'abonner
Le fondateur d'Alibaba a vu sa fortune fondre de 2,6 milliards de dollars en un jour. Selon le classement Forbes des milliardaires, il reste pourtant le plus riche de Chine avec une fortune estimée à 63,4 milliards de dollars.

La fortune du fondateur d'Alibaba, Jack Ma, a diminué de 2,6 milliards de dollars en un jour, selon le classement Forbes des milliardaires, qui suit les changements en temps réel.

Dans le classement, Ma se classe 17e. Sa fortune est estimée à 63,4 milliards de dollars, mais malgré ces pertes financières, il détient toujours le titre de l’homme le plus riche de Chine, selon Forbes.

La cause de ces pertes

La fortune de Ma a chuté en raison de la suspension de l'introduction en bourse d’Ant Group, filiale d'Alibaba qui possède le service de paiement Alipay, détenant la moitié du marché en Chine et qui fournit également des services bancaires et d'assurance en ligne, émet des prêts et gère des actifs, indique le Financial Times.

Ant Group prévoyait de doubler ses actions à la bourse de Shanghai et à Hong Kong. Les placements étaient prévus pour le 5 novembre. La société comptait lever 37 milliards de dollars, ce qui en aurait fait la plus grande introduction en bourse de l'histoire, rapporte Reuters.

Le 3 novembre, Ant Group a annoncé avoir reçu un message des régulateurs chinois indiquant que l'introduction en bourse était suspendue, poursuit le Financial Times. La société a été informée du fait qu'elle pourrait ne pas se conformer aux exigences de cotation ou de divulgation d’informations.

Des «problèmes majeurs»

Le message adressé à Ant Group a également indiqué que l'introduction en bourse avait été suspendue en raison de «problèmes majeurs» apparus après une conversation entre les régulateurs et Jack Ma et les hauts dirigeants de la société, rapporte le Financial Times.

La conversation avec les autorités s'est déroulée dans le contexte de la critique de Ma des règles internationales de fonctionnement des institutions financières. Le 25 octobre, le milliardaire a annoncé qu'il avait une mentalité de «prêteur sur gages» et qu'il ralentissait l'innovation.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала