Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le vaccin AstraZeneca de plus en plus mis en doute après de nouvelles révélations

S'abonner
Après la divulgation des résultats préliminaires, l’efficacité du vaccin AstraZeneca, estimée à 70%, est mise en doute par plusieurs experts. Pour le Mirror qui fait de nouvelles révélations, il l’est davantage car le vaccin n'avait bien fonctionné que chez les plus jeunes participants.

Le vaccin élaboré par le groupe pharmaceutique AstraZeneca et l’université d’Oxford fait maintenant l’objet de nombreux questionnements de la part des experts. Il s’est avéré qu'il n'a bien fonctionné qu’auprès des groupes de participants les moins âgés, a rapporté le Mirror le 26 novembre.

Suite aux premiers essais cliniques, les fabricants ont reconnu une erreur majeure dans le dosage du vaccin reçu par certains participants à l’étude, ce qui a engendré une efficacité de 70% seulement. En fait, le produit a affiché de meilleurs résultats à faible dose (90%) qu’avec deux doses complètes (62%).

Doses de vaccin  - Sputnik France
AstraZeneca reconnaît une erreur lors de l’étude préliminaire de son vaccin, mettant en doute son efficacité

Or, le Mirror a révélé de nouveaux détails: les participants du groupe le plus restreint (moins de 3.000 personnes sur 24.000), qui a reçu une petite dose et a enregistré un taux d'efficacité de 90%, avaient tous moins de 55 ans.

Cette erreur est «à redouter»

Il est maintenant à redouter que ce soit l'âge des participants qui ait fait paraître le vaccin plus efficace. Car les vaccins déclenchent généralement une réponse immunitaire moins puissante chez les personnes âgées, alors que ce groupe est le plus susceptible de développer des formes sévères du Covid-19 et a le plus besoin d'être vacciné, précise le quotidien britannique.

En outre, les problèmes liés au vaccin AstraZeneca pourraient retarder de plusieurs mois la vaccination de la population britannique et faire grimper les coûts de plusieurs centaines de millions de livres, calcule le Mirror.

Une possibilité d’augmenter l’efficacité?

Le 26 novembre, le président-directeur général d’AstraZeneca, Pascal Soriot, a annoncé que le laboratoire mènerait une autre série d'essais pour réévaluer l’efficacité de son produit.

Le même jour, les fabricants du vaccin russe Spoutnik V, efficace à 95%, ont proposé au laboratoire britannique de combiner leurs deux vaccins pour en augmenter l'efficacité.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала