Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le médecin de Maradona inculpé pour homicide involontaire

© AP Photo / Natacha PisarenkoUne image de Diego Maradona (photo d'archives)
Une image de Diego Maradona (photo d'archives) - Sputnik France
S'abonner
Le cabinet et le domicile du médecin de Diego Maradona, décédé il y a quatre jours, a été perquisitionné par la police ce 29 novembre, selon le parquet de San Isidro. Les enquêteurs cherchent des éléments qui pourraient indiquer une négligence professionnelle ayant provoqué la mort du footballeur, suite aux déclarations de trois de ses filles.

Alors que le footballeur argentin Diego Maradona est décédé il y a quatre jours d'un arrêt cardiaque à son domicile, son médecin est la cible d'une enquête pour homicide involontaire, a fait savoir ce dimanche 29 novembre le parquet de San Isidro, près de Buenos Aires.

La police a perquisitionné dimanche 29 novembre le cabinet et le domicile du docteur Leopoldo Luque à la recherche d'éléments qui prouveraient une négligence professionnelle, selon des images diffusées par la télévision et des sources judiciaires citées par l'agence de presse Telam.

Cette mise en cause du docteur Luque, qui avait opéré Maradona d'un hématome à la tête au début du mois, n'implique pas automatiquement une garde à vue ou une privation de liberté, ont précisé les sources judiciaires.

L'enquête a été déclenchée par les déclarations de Dalma, Gianinna et Jana, trois filles de Maradona, sur la manière dont le problème cardiaque de l'ancien footballeur a été géré dans sa résidence de Tigre, au nord de la capitale argentine.

La mort de Diego Maradona

Diego Armando Maradona, le célèbre footballeur, est décédé le 25 novembre à l'âge de 60 ans à Tigre, une ville proche de Buenos Aires, où il se rétablissait après une opération à la tête subie début novembre.

La star du football a été victime d'une insuffisance cardiaque aiguë, précise la chaîne en se référant aux résultats de l’autopsie. L'Argentine, où son décès est considéré comme une tragédie, a décrété trois jours de deuil national.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала