Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Recomptage de voix dans le Wisconsin, Biden conforte sa victoire

S'abonner
Un peu moins d’un mois après la présidentielle américaine, la victoire de Joe Biden est de nouveau confortée via le recomptage de voix dans le Wisconsin, réclamé par Trump, rapporte le Washington Post le 29 novembre. Avec un écart de plus de 20.000 voix, le candidat démocrate l’emporte définitivement sur le Président sortant dans cet État clé.

Suite à un recomptage de voix dans le Wisconsin, Joe Biden devance Donald Trump de plus de 20.000 voix dans cet État décisif, relate un article du Washington Post paru le 29 novembre. Le nouveau décompte, réclamé par Trump, a été notamment effectué dans le comté de Milwaukee et dans celui de Dane.

Compte tenu de ce résultat actualisé, confortant Joe Biden, le Démocrate détient 87 voix de grands électeurs de plus que le Président sortant.

Pour 3 millions de dollars

C’est l'équipe électorale de Trump qui a exigé le recomptage des voix dans le Wisconsin, un État clé, remporté par Trump en 2016. En conformité avec la loi de l'État, l'équipe de Trump a dû payer 3 millions de dollars pour que la commission électorale de l’État effectue cette procédure.

Joe Biden prépare sa présidence

Bien que les médias américains aient proclamé la victoire de Joe Biden, Donald Trump refuse toujours de concéder sa défaite et conteste les résultats de l’élection du 3 novembre devant les tribunaux. Le Président sortant a pourtant autorisé le 23 novembre l'administration américaine à entamer le processus de transition du pouvoir à Joe Biden, lui donnant accès à des fonds et des comptes-rendus.

Donald Trump - Sputnik France
Trump sous-entend l’implication du FBI et du département de la Justice dans les fraudes électorales
Joe Biden, quant à lui, s’est déjà mis à préparer sa présidence. Ainsi, intervenant récemment à l’antenne de NBC, Biden a détaillé son plan pour les 100 premiers jours après son investiture, prévue pour le 20 janvier. Il compte notamment les consacrer en grande partie à la réforme de la politique migratoire et à la lutte contre le coronavirus.

Qui plus est, Joe Biden a déjà présenté plusieurs nominations clés. Ainsi, avec celle d’Antony Blinken -ancien secrétaire d'État adjoint sous Barack Obama- comme futur chef de la diplomatie, le Démocrate a annoncé le «retour» d'une Amérique «prête à guider le monde».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала