Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La décision du Maroc d’enseigner l’histoire et la culture juive saluée par Ivanka Trump

© AFP 2021 Odd ANDERSENIvanka Trump
Ivanka Trump - Sputnik France
S'abonner
«Une première dans le monde arabe, les écoles marocaines vont enseigner l’histoire et la culture juive», réagit Ivanka Trump sur Twitter en réaction à la décision annoncée par le ministère marocain de l’Éducation.

Dans le sillage de l’accord de normalisation de ses relations avec Israël conclu le 10 décembre sous les auspices des États-Unis, le royaume chérifien a annoncé une réforme scolaire qui intègre l’enseignement de l'histoire et de la culture de la communauté juive marocaine dans le programme éducatif de la dernière année du cycle primaire. Ivanka Trump a réagi sur Twitter à cette décision, la qualifiant d’unique dans le monde arabe.

«Une première dans le monde arabe, les écoles marocaines vont enseigner l’histoire et la culture juive», écrit-elle.

La communauté juive au Maroc en extase

La réforme scolaire annoncée par le ministère marocain de l’Éducation au lendemain de l’accord de normalisation avec Israël a donné un énorme espoir à la communauté juive dans le pays quant à la culture du vivre ensemble.

«Cette introduction est une première dans le monde arabe. Elle fait l’effet d'un tsunami», indique le secrétaire général du Conseil de la communauté israélite du royaume chérifien, Serge Berdugo, dans une déclaration à l‘AFP.

Dans le même sens, des associations juives américaines estiment que «permettre aux élèves marocains de connaître la totalité de leur histoire de tolérance, y compris le philosémitisme marocain, est un vaccin contre l'extrémisme», selon l’AFP. Actuellement, la communauté juive au Maroc compte 3.000 personnes.

Le 10 décembre, le Maroc est devenu le quatrième pays arabe à conclure un accord de normalisation avec l’État hébreu, après les Émirats arabes unis, Bahreïn et le Soudan. Les autorités marocaines ont néanmoins réaffirmé la position du royaume chérifien envers la cause palestinienne, à savoir une solution à deux États avec Jérusalem-Est comme capitale naturelle de la Palestine.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала