Inconnu du public, ce médecin-chef militaire surveille l’état de santé de Macron

© Photo Pixabay / fernandozhiminaicelaUn médecin avec un stéthoscope (image d'illustration)
Un médecin avec un stéthoscope (image d'illustration) - Sputnik Afrique
Testé positif au Covid-19 jeudi matin, Emmanuel Macron s’isolera pendant sept jours. C’est le médecin-chef de la présidence de la République, Jean-Christophe Perrochon, appelé «l'ombre du Président», qui a supervisé le test PCR de M.Macron et qui surveille au quotidien son état de santé, rapporte Le Parisien.

Il n’est pas connu du grand public. Pourtant c’est Jean-Christophe Perrochon, le médecin-chef de la présidence de la République, dépendant du service des armées, qui surveille au quotidien l'état de santé d’Emmanuel Macron. Il travaille avec trois autres médecins placés sous sa tutelle, «de manière à se relayer sept jours sur sept, vingt-quatre heures sur vingt-quatre, même pendant les vacances», relate Le Parisien.

Appellé «l'ombre du Président», M.Perrochon a supervisé le 17 décembre le test PCR du chef de l’État après les premiers symptômes apparus dans la nuit de mercredi à jeudi.

«C'est une tombe»

D’après l'ancien conseiller en communication de François Hollande Gaspard Gantzer, cité par Le Parisien,«c'est un homme très attentif, d'une discrétion absolue. C'est une tombe».

«C'est une personnalité plutôt affable, très discrète. Je le croise de temps en temps, mais on ne s'est jamais parlé», confie un collaborateur du Palais.

Chargé des militaires blessés

Avant de devenir le médecin-chef de la présidence, Jean-Christophe Perrochon était médecin urgentiste au service de santé des armées. Il a chargé des militaires blessés sur des théâtres de guerre.

Il a rejoint l'état-major particulier de l’Élysée en 2014 et succédé à Sergio Albarello. Après avoir accédé au pouvoir en 2017, Emmanuel Macron a pris la décision de le garder.

Macron testé positif au Covid-19

Le 17 décembre, le Président de la République a été testé positif au coronavirus. Il s’isolera comme il se doit pendant sept jours. Les deux cas contacts, Jean Castex et le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand, ont eux aussi été placés à l’isolement.

Le cabinet de la Première dame a déclaré plus tard dans la journée que Brigitte Macron avait été diagnostiquée négative.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала