Au moins 140 parlementaires prévoient de contester le résultat des élections au Congrès US

© Sputnik . Alexei Agarychev / Aller dans la banque de photosCongrès américain, photo d'illustration
Congrès américain, photo d'illustration  - Sputnik France
Tandis que le Congrès des États-Unis se réunira le 6 janvier pour compter officiellement les votes exprimés par le Collège électoral, au moins 140 parlementaires républicains sont prêts à contester le résultat, selon la chaîne de télévision CNN.

Lors d’une réunion au Congrès sur la certification du décompte du Collège électoral le 6 janvier, au moins 140 Républicains prévoient de contester les résultats de l’élection présidentielle américaine et la victoire de Joe Biden, ont déclaré à la chaîne de télévision CNN deux sénateurs républicains.

Joe Biden - Sputnik France
Biden va changer la composition de la garde présidentielle car certains soutiennent Trump

La chaîne estime que leurs voix ne modifieront pas le résultat de l’élection, mais pourraient retarder de quelques heures «l’affirmation inévitable» de Joe Biden en tant que Président états-unien.

Plus tôt, le sénateur républicain Josh Hawley avait déjà annoncé son intention d’objecter les résultats des élections au Congrès le 6 janvier.

Auparavant, un groupe de députés républicains de la Chambre des représentants avait exprimé un désir similaire. L’objection d’au moins un sénateur et un représentant change le cours de la séance. Dans le cas où Josh Hawley tiendrait sa promesse, les deux chambres ne seraient pas en mesure d’approuver automatiquement les résultats, mais devront tenir une discussion de deux heures maximum pour décider si elles soutiennent ou non les objections.

Les élections américaines

Selon les données officielles, Joe Biden a remporté la présidentielle américaine, qui a eu lieu le 3 novembre, avec 306 voix de grands électeurs contre 232 pour Donald Trump. Avant l’investiture de Biden, prévue pour le 20 janvier, le Congrès doit encore confirmer sa victoire le 6 janvier. Il s’agira pourtant d’une procédure plutôt symbolique, les grands électeurs ayant déjà choisi Joe Biden en tant que futur chef d’État.

Le Président sortant, Donald Trump, n’a pas encore reconnu sa défaite, il continue à contester la victoire de Biden.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала