Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Biden aurait demandé à l’ambassadeur US en Russie de rester temporairement en fonction

© AP Photo / Natacha PisarenkoDeputy Secretary of State of the United States John J. Sullivan reads a statement regarding Venezuela during a press conference at the G20 foreign ministers meeting in Buenos Aires, Argentina, Monday, May 21, 2018
Deputy Secretary of State of the United States John J. Sullivan reads a statement regarding Venezuela during a press conference at the G20 foreign ministers meeting in Buenos Aires, Argentina, Monday, May 21, 2018 - Sputnik France
S'abonner
L’équipe de transition de Joe Biden a demandé à l’actuel ambassadeur des États-Unis en Russie John Sullivan de rester temporairement en fonction jusqu’à ce que le Président élu lui trouve un remplaçant, rapporte Bloomberg.

L’arrivée de la nouvelle administration américaine marquera de nombreux changements de personnel dans les missions diplomatiques, mais cela ne sera pas le cas dans l’immédiat pour l’ambassade des États-Unis en Russie, révèle Bloomberg.

En effet, le Président élu prévoit de garder l’ambassadeur John Sullivan jusqu’à ce qu’il lui trouve un remplaçant, car «le poste est considéré comme trop important pour être laissé vacant», indique l’agence.

Réseaux sociaux - Sputnik France
L’ambassadeur iranien en Russie critique la censure des réseaux sociaux, dont Soleimani avait aussi été victime

Seul un petit nombre de diplomates américains nommés sous Donald Trump conserveront leur poste sous l’administration Biden. D’après le média, M. Sullivan a reçu une telle offre en raison du contexte des tensions croissantes entre Moscou et Washington, notamment concernant l’affaire Navalny.

Qui est John Sullivan?

Entré en fonction au début de l’année 2020 pour remplacer Jon Huntsman, il était un secrétaire d’État adjoint. Il a critiqué la Russie sur la question de la Crimée, de la supposée interférence dans la présidentielle américaine de 2016 ainsi que concernant l’empoisonnement présumé d’Alexeï Navalny.

Fin décembre, l’ambassadeur s’est vu proposer de se faire inoculer le vaccin anti-Covid russe Spoutnik V. Une offre qu’il a déclinée en affirmant ne pas vouloir ainsi priver un quelconque citoyen russe de sa dose.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала