Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Prolongation du traité New Start: Mikhaïl Gorbatchev donne son avis

© Sputnik . Evgueni Odinokov / Aller dans la banque de photosL'ancien Président de l'URSS Mikhaïl Gorbatchev
L'ancien Président de l'URSS Mikhaïl Gorbatchev - Sputnik France
S'abonner
En s’exprimant dans les colonnes d’un journal russe quant à la prorogation du traité New Start sur les armes nucléaires stratégiques, le dernier dirigeant de l’URSS Mikhaïl Gorbatchev a mis en avant l’importance de maintenir la paix via des rencontres et la conclusion d’accords.

Mikhaïl Gorbatchev, dernier dirigeant de l’URSS, a été invité par le journal russe Komsomolskaïa Pravda à évaluer la prorogation du traité New Start, convenue cette semaine par Vladimir Poutine et Joe Biden.

«Je crois qu’en principe faire la guerre n'est pas mon but ni ma passion. Mon désir et mon aspiration solide, c’est de garder la victoire et d’éviter la guerre», a lancé M.Gorbatchev. «Je crois que ceci m’aide à vivre. Parce que c’est en ceci que réside le vœu principal des gens. Les gens veulent vivre dans la paix, librement, ils veulent travailler et améliorer leur vie».

En répondant à la question de savoir si la paix est possible entre la Russie et les États-Unis, l’ancien Président de l’URSS a estimé que l’essentiel était d’organiser des rencontres, des négociations et de conclure des accords, lesquels permettront d’éviter «la barbarie».

Traité New Start prorogé

Cette semaine, Vladimir Poutine et Joe Biden ont convenu de prolonger le traité New Start de réduction des armes stratégiques, seul accord russo-américain toujours en vigueur qui limite les armements nucléaires.

Conclu en 2010 et dont l’échéance était le 5 février 2021, le traité New Start a été finalement prolongé jusqu’à février 2026 sans aucune condition préalable. Le traité en question maintient les arsenaux des deux pays signataires, Russie et États-Unis, bien en deçà de leur niveau de la guerre froide, limitant à 700 le nombre de lanceurs nucléaires stratégiques déployés et à 1.550 le nombre de têtes nucléaires.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала