Les sanctions US contre le Nord Stream 2 pourraient-elles rendre l’Europe aussi vulnérable que le Texas face au froid?

© AP Photo / LM OteroFroid exceptionnel au Texas
Froid exceptionnel au Texas - Sputnik France, 1920, 24.02.2021
Un drame comme celui qui a endeuillé le Texas, privé de courant en pleine vague de froid, causant plusieurs victimes, risque-t-il de survenir en Europe? Analyse de Francis Perrin, chercheur associé au Policy Center for the New South à Rabat et directeur de recherche à l’IRIS, pour le Désordre mondial.

Le Texas est le berceau de l’industrie américaine de l’énergie. Environ cinq cents compagnies pétrolières et gazières y ont leur siège. Cependant, le «Lone Star State» vient de se révéler incapable de fournir assez de kilowattheures à ses habitants pour chauffer leurs habitations en pleine vague de froid.

Soudain, des images diffusées dans le monde entier ont montré des stalactites accrochées à des ventilateurs de plafond, des gens frigorifiés brûlant des articles ménagers dans leur cheminée ou des personnes grelottant dans leur voiture avec le chauffage allumé pour ne pas geler sur place… 

​Vague de froid historique au Texas - Sputnik France, 1920, 23.02.2021
Catastrophe climatique: les habitants du Texas ont-ils pris les avertissements au sérieux?
Certains sont morts de froid, assis chez eux, dans le noir.

On a même vu des Texans échanger du bois de chauffage contre de l’eau. Entre canalisations éclatées par le gel et manque d’énergie pour faire fonctionner les réseaux d’adduction, le «Lone Star State» a aussi souffert d’une pénurie d’eau.

Pendant ce temps, Ted Cruz, sénateur Républicain de l’État sudiste, a été pris en photo à l’aéroport, en train de fuir vers le soleil de Cancún, au Mexique. Le rival malheureux de Donald Trump aux primaires de 2016 a longtemps été à la pointe du combat américain contre le projet Nord Stream 2. Il a réclamé sans relâche des sanctions contre les sociétés européennes et russes travaillant sur ce gazoduc destiné à alimenter l’Europe en gaz de Russie. De fait, l’Administration Biden envisage une nouvelle série de mesures coercitives contre les entreprises impliquées dans Nord Stream 2.

Construction du gazoduc Nord Stream 2  - Sputnik France, 1920, 19.02.2021
Les prochaines sanctions US contre le Nord Stream 2 épargneraient les entreprises allemandes, selon Bloomberg
La décision des responsables américains pourrait-elle rendre l’Europe aussi vulnérable que les États-Unis en cas de grand froid? Francis Perrin, chercheur associé au Policy Center for the New South à Rabat et directeur de recherche à l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS), revient sur les causes de la panne géante qui a frappé le Texas:

«Au Texas, le gaz est la première source de production d’électricité. Dans ce qui vient de se passer, nous avons des défaillances du système électrique liées au froid et des défaillances du système de production et d’acheminement du gaz. Donc vous accumulez les inconvénients et, au bout de la chaîne, vous avez des gens qui attendent de l’électricité pour se chauffer parce qu’ils ont un chauffage électrique, électricité qui est produite majoritairement grâce au gaz.»

Mais un tel désastre serait-il imaginable en Europe? Le président de SPE (Stratégies et Politiques Énergétiques) se montre prudent:

«On ne doit jamais dire que ça ne peut pas arriver chez nous, qu’ils sont bêtes et que, nous, on est intelligents. C’est la meilleure façon de se retrouver un jour devant une situation difficile. Mais il y a quand même des spécificités américaines qui les exposent davantage.»
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала