Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Après avoir qualifié la chef de l’OMC de «grand-mère», un journal suisse fait son mea culpa

© REUTERS / Reuters StaffNgozi Okonjo-Iweala en 2020
Ngozi Okonjo-Iweala en 2020 - Sputnik France, 1920, 01.03.2021
S'abonner
Un article du Aargauer Zeitung annonçant la désignation de Ngozi Okonjo-Iweala au poste de directrice générale de l’Organisation mondiale du commerce a suscité la controverse, obligeant le média à s’excuser pour le langage «raciste et sexiste» utilisé après avoir qualifié de «grand-mère» la femme politique.

Le quotidien suisse Aargauer Zeitung a présenté ses excuses pour un article sur la nomination de la femme politique nigériane Ngozi Okonjo-Iweala à la tête de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Son titre faisant notamment allusion à l’âge de la responsable.

«Nous avons publié un article titré "Cette grand-mère deviendra le nouveau chef de l’OMC"», rappelle le journal dans un communiqué. «Ce titre était déplacé et impropre. Il a provoqué l’indignation de nos lecteurs. Nous présentons nos excuses pour cette erreur éditoriale», poursuit le média.

L’article en question est initialement paru dans l’édition imprimée du 9 février, mais aussi en ligne puis dans deux autres journaux.

L’auteur de l’article avait proposé «Une femme afro-américaine sera à la tête de l’OMC, une première», mais les éditeurs ont choisi un autre titre, explique le rédacteur en chef.

En février, le conseil général de l’OMC a approuvé la candidature de Ngozi Okonjo-Iweala qui est ainsi devenue la première femme à être nommée à ce poste de l’organisation.

Mme Okonjo-Iweala a remercié «toutes mes sœurs, les dirigeantes de l’agence Onu Femmes et les 124 ambassadeurs à Genève qui ont signé la pétition, dénonçant les remarques racistes et sexistes du journal».

La femme politique a cependant souligné que les excuses étaient «importantes» et «venues au bon moment».

Née en 1954, Mme Okonjo-Iweala a occupé les postes de ministre des Finances et des Affaires étrangères du Nigéria, ainsi que de directrice générale de la Banque mondiale.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала