Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’ex-Premier ministre du Qatar explique l’escalade militaire des Houthis contre l’Arabie saoudite

© AP Photo / Hani MohammedCombattants houthis
Combattants houthis - Sputnik France, 1920, 10.03.2021
S'abonner
«Cette escalade militaire s'inscrit dans la politique d’intensification des revendications pour négocier en meilleure position avant le début des pourparlers pour mettre fin au conflit» au Yémen, écrit l’ex-Premier ministre qatari sur Twitter concernant les dernières attaques houthies contre l’Arabie saoudite.

Dans un message posté sur Twitter, l’ancien Premier ministre et membre de la famille princière du Qatar, Hamad ben Jassim Al Thani, estime que l’actuelle escalade militaire des Houthis contre l’Arabie saoudite est un prélude à des négociations qui «vont mettre fin au conflit».

«Il est clair que l'escalade des attaques des Houthis contre l’Arabie saoudite intervient dans le contexte de la préparation des pourparlers en attente pour mettre fin aux combats au Yémen», affirme l’ex-responsable, soulignant que «cela est également lié aux prochains pourparlers irano-américains sur l'accord nucléaire».

«Négocier en meilleure position»

Dans le contexte de la nouvelle impulsion de la politique américaine dans la région, le prince Hamad ben Jassim estime que «cette escalade militaire s'inscrit dans la politique d’intensification des revendications pour négocier en meilleure position avant le début des pourparlers pour mettre fin au conflit».

Enfin, l’ex-Premier ministre suggère à l’Arabie saoudite «d’avoir le souffle long et une concentration accrue pour préserver les intérêts actuels et futurs du pays».

Les dernières attaques

Lundi 8 mars, le porte-parole militaire du mouvement yéménite Houthi, Yahya Saree, a annoncé sur Twitter qu'un missile balistique avait été tiré en direction l'aéroport international d'Abha, atteignant sa cible avec précision.

Une attaque survenue un jour après que la coalition a affirmé que Téhéran avait fourni les armes utilisées dans celle contre le port pétrolier et les installations d’Aramco en Arabie saoudite.

De son côté, la coalition arabe dirigée par Riyad a fait savoir le même jour qu’elle avait abattu un missile balistique tiré par les Houthis en direction de la ville saoudienne de Khamis Mushait, dans le sud-ouest du pays, selon les médias d'État saoudiens. Les forces de la coalition ont en outre détruit un drone muni d'explosifs qui se dirigeait vers le sud de l'Arabie saoudite.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала