Moyen-Orient
URL courte
Par
259
S'abonner

La coalition internationale dirigée par l'Arabie saoudite a annoncé avoir intercepté et détruit un missile balistique et un drone lancés par les Houthis.

Un missile balistique tiré par les Houthis en direction de la ville saoudienne de Khamis Mushait, dans le sud-ouest du pays, a été abattu par la coalition arabe dirigée par Riyad, relatent ce lundi 8 mars les médias d'État saoudiens.

Les forces de la coalition ont en outre détruit un drone muni d'explosifs qui se dirigeait vers le sud de l'Arabie saoudite.

Le porte-parole militaire houthi Yahya Saree a affirmé sur Twitter qu'un missile balistique avait touché une cible militaire à l'aéroport international d'Abha.

«Les forces balistiques ont frappé une cible militaire sensible à l'aéroport international d'Abha avec un nouveau missile balistique, qui est récemment entré en service et n'a pas encore été présenté. Il a atteint sa cible avec une grande précision», a indiqué le porte-parole.

Les attaques de ce lundi surviennent un jour après que la coalition a affirmé que Téhéran avait fourni les armes utilisées dans l’attaque contre le port pétrolier et les installations d’Aramco en Arabie saoudite.

Attaques de Houthis contre l'Arabie saoudite

Ces derniers mois, les Houthis du Yémen ont intensifié leurs attaques transfrontalières vers l'Arabie saoudite, principalement contre le sud du pays. La coalition dirigée par Riyad affirme avoir intercepté la plupart des projectiles tirés par les rebelles. Elle mène régulièrement des frappes aériennes contre des territoires contrôlés par les Houthis.

En 2020, les rebelles chiites ont revendiqué plusieurs attaques de drones contre des installations d'Aramco, dont le plus grand site mondial de transformation de brut.

Lire aussi:

«Colère», «dégoût», «honte»: pourquoi tant de haine envers Emmanuel Macron?
La République tchèque expulse près de 70 employés de l’ambassade russe, Moscou promet une réponse
Les concepteurs du Spoutnik V «étonnés» par le silence des médias sur les décès après injection du Pfizer
La France menace la Russie et Poutine au sujet de Navalny, promettant des sanctions en cas de décès
Tags:
missiles balistiques, Houthis, drone, Arabie Saoudite
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook