Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un bébé percuté par un Intercités dans l'Indre. Tableau des accidents de train en France

© Photo Pixabay / markusspiskeUn enfant (image d'illustration)
Un enfant (image d'illustration) - Sputnik France, 1920, 21.03.2021
S'abonner
Le drame est survenu à Déols ce 20 mars: un bébé de 18 mois a été heurté par un train. En France, l’heure est pourtant à la diminution des personnes percutées ainsi. En effet, 2019 a été l’année pour laquelle les statistiques ont été les plus basses depuis 2000, selon la SNCF.

Alors que les statistiques en France indiquent que les personnes heurtées par un train en pleine voie le sont dans la plupart des cas alors qu’elles se sont introduites sans autorisation dans des zones interdites, un drame s’est déroulé ce 20 mars à Déols. Une fillette de 18 mois est décédée après avoir été percutée par Intercités. Elle aurait échappée à la surveillance de ses parents, fait savoir La Nouvelle République.

Le train, en provenance de Brive-la-Gaillarde et en direction de Paris-Austerlitz, a été immobilisé après l’accident. Malgré le fait que les secours se sont précipités sur les lieux, ils n’ont pas pu réanimer le bébé.

Afin d’éclaircir les circonstances de ce drame, une enquête a été ouverte et confiée au commissariat de police de Châteauroux.

Les accidents ferroviaires en France

Parmi les accidents ferroviaires en France, les deux types les plus importants sont les personnes percutées et les accidents aux passages à niveau, selon le rapport annuel 2019 de la SNCF. 

Le nombre de personnes heurtées par train (hors suicide) en 2019, 52, est en baisse de 25 %, par rapport à l’année précédente (69 accidents). Et représente une diminution de 40 % comparé à 2017 (87 cas enregistrés).

En outre, le rapport indique que sur les dix dernières années, la diminution annuelle moyenne des accidents est d’environ 3,5 accidents ce qui correspond à une baisse moyenne d’environ 2,5% par an.

«La mortalité ferroviaire a atteint en 2019 son plus bas niveau depuis ces 19 dernières années et se situe même en-dessous de celui de l’année 2015 qui constituait jusqu’alors l’année de référence», indique le document.

Les statistiques européennes

En ce qui concerne l’échelle de l’Union européenne, une baisse régulière de nombre de personnes tuées par une collision avec un train est observée depuis 2010. Parmi les autres pays européens, la France occupe la 19e place de ce sinistre classement, alors que la Hongrie, la Lettonie et la Slovaquie sont sur les trois premières marches de ce triste podium.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала