Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Plus de 320 navires en attente dans le canal de Suez – images

© REUTERS / HANDOUTLe porte-conteneurs Ever Given bloque le canal de Suez
Le porte-conteneurs Ever Given bloque le canal de Suez - Sputnik France, 1920, 27.03.2021
S'abonner
Après que l’échouage du porte-conteneurs Ever Given dans le canal de Suez a paralysé le trafic maritime dans la région, des centaines de navires attendent leur tour pour traverser.

Alors que les tentatives se poursuivent pour débloquer le canal de Suez bloqué par l’Ever Given, plus de 321 navires sont toujours bloqués, a déclaré en conférence de presse le président de l'Autorité du canal de Suez, Oussama Rabie.

Plusieurs photos de ces embouteillages à proximité du canal ont été postées sur les réseaux sociaux. Les satellites Pléiades d’Airbus Space ont pu capturer la situation depuis l’espace.

Le satellite Sentinel-1, développé par l'Agence spatiale européenne (ESA), permet également de faire la comparaison avec le trafic en temps normal.

L’échouage de l’Ever Given a sans doute été causé par une variété de facteurs, plutôt que par une simple erreur humaine, a précisé Oussama Rabie devant la presse.

Une difficile remise à flot

Le président de l'Autorité du canal de Suez a souligné que les efforts pour remettre le navire à flots continuaient sans relâche, 24 heures sur 24. Au total, 10 remorqueurs sont impliqués dans ces opérations, mais la taille de l’Ever Given et le nombre de conteneurs à bord compliquent le travail, a-t-il ajouté. S’il se veut positif, Oussama Rabie a cependant déclaré qu’il était prématuré d’évoquer la fin prochaine des travaux.

Cet échouage pourrait entraîner d’importantes conséquences économiques. En se basant sur la valeur approximative des marchandises traversant chaque jour le canal, la revue spécialisée Lloyd’s List a estimé que l’incident entraînait des pertes de 400 millions de dollars par heure.

Le blocage a également des répercussions géopolitiques, puisqu'il pousse certains navires à contourner l’Afrique australe, s'exposant à la piraterie présente notamment autour du golfe d'Aden. Un certain nombre de bâtiments ont déjà contacté la marine américaine à ce sujet, rapporte le Financial Times. Les États-Unis ont d’ailleurs offert leur aide à l'Égypte pour débloquer le canal de Suez.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала