L'homme «dangereux» et «schizophrène» soupçonné d'homicide s'est rendu aux gendarmes

© AFP 2022 JACQUES DEMARTHON Gendarme (image d'illustration)
Gendarme (image d'illustration) - Sputnik France, 1920, 02.06.2021
Quelques heures après que la Gendarmerie de l'Ardèche a déclaré qu'un individu «dangereux» était «activement recherché», celui-ci s'est rendu aux forces de l'ordre. «Souffrant de tendances schizophrènes», selon France Bleu, il est soupçonné d'avoir tué au couteau son père et blessé sa mère.

L’individu, qui était «activement recherché pour homicide» depuis ce matin, s'est par la suite rendu aux gendarmes de Saint-Marcel-d'Ardèche.

Il s'agit d'un certain Maxime Coulange qui est soupçonné d'avoir tué à l'arme blanche son père et grièvement blessé sa mère à Saint-Just d'Ardèche, précise l'antenne locale de France Bleu. Selon celle-ci, il «souffre de tendances schizophrènes». À ce stade, les motifs de cet acte ne sont pas connus.

La femme a été transportée à l'hôpital de Bagnols-sur-Cèze, mais son pronostic vital n'est pas engagé. 

Les faits se sont déroulés dans la nuit du 1er au 2 juin, vers 00h30. 

Toujours selon le quotidien, depuis 1h du matin d'importants moyens, dont une équipe cynophile et aérienne, ont été déployés pour tenter de retrouver l'individu.

Profil du suspect

Évoquant sa «corpulence athlétique» et expliquant qu'il est de «type caucasien», la gendarmerie a diffusé la photo de Maxime Coulange. Selon France Bleu, il «souffre de tendances schizophrènes». 

Plus tôt, le préfet de l'Ardèche Thierry Devimeux avait appelé lors d'un point-presse le suspect à se rendre.

«C'est un homme du village, sportif, qui a l'habitude de parcourir les chemins. Il peut se cacher n'importe où», avait-il alors alerté.

Il y a deux autres fils dans la famille, qui sont en train d'être auditionnés.

Ce qui a donné alerte aux forces de l'ordre n’est pour l’instant pas clair. L'auteur de l'agression l'aurait fait lui-même, mais sa tante aussi. Les enregistrements sonores de leurs conversations téléphoniques sont en train d'être réquisitionnés par le parquet d'Ardèche, toujours selon France Bleu.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала