Vladimir Poutine a-t-il ordonné de faire tuer Alexeï Navalny? La réponse du Président russe

© Sputnik . Maksim Blinov / Aller dans la banque de photosVladimir Poutine
Vladimir Poutine - Sputnik France, 1920, 14.06.2021
Le Président russe s’est exprimé devant un journaliste de la chaîne de télévision américaine NBC sur la mort de plusieurs personnes considérées comme ses opposants politiques ces dernières années, et sur l’empoisonnement présumé du blogueur russe Alexeï Navalny en particulier.

Les autorités russes ne recourent pas aux assassinats et n’ont pas peur de l’opposition, a déclaré le Président Vladimir Poutine dans une interview à la chaîne de télévision américaine NBC dont le texte, traduit d’anglais en russe, a été publié ce lundi 14 juin par le Kremlin.

«Bien sûr que non. Nous n’avons pas pour habitude d’assassiner qui que ce soit», a répondu M.Poutine au journaliste qui lui demandait s’il avait ordonné que soit assassiné l’opposant Alexeï Navalny.

Selon NBC, le Président Biden a l’intention d’évoquer le sort de M.Navalny et celui d’autres opposants russes lors de sa prochaine rencontre avec M.Poutine à Genève, programmée pour le 16 juin. Le journaliste de la chaîne a demandé au Président russe pourquoi il avait peur de l’opposition.

«Qui vous a dit que l'opposition nous faisait peur ou que l'opposition me faisait peur? Qui vous l’a dit? Vous savez, c'est même drôle», a répondu M.Poutine.

Empoisonnement présumé et arrestation d’Alexeï Navalny

En octobre, l’opposant et blogueur russe Navalny, qui venait de se remettre d’un empoisonnement présumé, a accusé directement M.Poutine d’être responsable de ses problèmes de santé lors d’une interview accordée à l’hebdomadaire Der Spiegel en Allemagne.

Après son retour en Russie en janvier, M.Navalny a été arrêté pour avoir violé les conditions de son contrôle judiciaire dans le cadre de l’affaire Yves Rocher de 2014. La justice russe a commué sa peine avec sursis en deux ans et huit mois de prison ferme. En mars, les États-Unis et l’Union européenne ont imposé des sanctions à l’encontre de plusieurs hauts responsables russes considérés comme étant impliqués dans l'arrestation puis la condamnation d’Alexeï Navalny.

Commentant à NBC l’incarcération de M.Navalny, Vladimir Poutine a indiqué que toute personne qui se cachait derrière des activités politiques pour régler ses propres affaires, y compris commerciales, devait en répondre «de manière appropriée».

«Nous sommes prêts à continuer à poursuivre ce travail en identifiant tous ceux qui enfreignent la loi et dont les activités causent des dommages, y compris à l'image de la Fédération de Russie», a conclu le Président.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала