Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Joe Biden dépense toujours des millions de dollars pour le mur de Trump à la frontière mexicaine

© AP Photo / Eugene GarciaMur à la frontière entre le Mexique et les États-Unis
Mur à la frontière entre le Mexique et les États-Unis - Sputnik France, 1920, 25.07.2021
S'abonner
Des sénateurs républicains ont accusé l’administration Biden de continuer à consacrer des millions de dollars au projet suspendu de construction du mur à la frontière mexicaine.

Le Président Biden dépense 3 millions de dollars (2,5 millions d’euros) chaque jour «pour regarder l’acier se rouiller dans le désert», affirment les auteurs d’un rapport sénatorial américain consacré au projet de mur entre les États-Unis et le Mexique, initié par Donald Trump et suspendu par son successeur à la Maison-Blanche.

«L’administration Biden paie au moins 3 millions de dollars par jour aux prestataires pour protéger de l’acier, du béton et d’autres matériaux dans le désert. Et dans ce même temps, les garde-frontières américains ont fait face à plus de 1,1 million de migrants le long de la frontière sud-ouest durant cette année fiscale, soit un record depuis 20 ans», constatent les sénateurs républicains qui ont rédigé le document.

La semaine dernière, le Service des douanes et de la protection des frontières (CBP) a fait savoir que ses agents avaient procédé à plus de 178.000 arrestations en juin, soit une augmentation de 3% par rapport au mois précédent. L’afflux d’immigrants à la frontière est considéré comme un point faible pour de nombreux Démocrates en vue des élections de mi-mandat de l’année prochaine.

La frontière «plus dangereuse que jamais» selon Trump

Fin juin, l’ex-Président Trump s’est rendu à la frontière mexicaine, d’où il a accusé l’actuel dirigeant américain de permettre à des «millions» de sans-papiers d’entrer aux États-Unis. Selon lui, avec l’arrêt de la construction de son célèbre mur, la frontière en question est devenue «plus dangereuse que jamais auparavant dans l’histoire de notre pays».

Pendant le mandat présidentiel de M.Trump, environ 800 kilomètres ont été selon lui terminés, la plupart de ces portions étant des améliorations de clôtures préexistantes. En effet, un tiers de la limite étatique comportait un mur ou une barrière bien avant son arrivée au pouvoir. Ainsi, les travaux menés sous son mandat ont principalement consisté en des ajustements ou des renforcements de structures édifiées antérieurement.

Précédemment, le gouverneur de l’État du Texas, Greg Abbott, avait annoncé son intention de poursuivre la construction du mur frontalier, arguant d’une immigration illégale «hors de contrôle».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала