Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«Il y a plein de filles ici!»: un Polynésien taquine Macron, venu dans le Pacifique sans son épouse

© AP Photo / Esther CuneoEmmanuel Macron décoré de nombreux colliers de fleurs et de coquillages à son arrivée sur l'atoll de Manihi en Polynésie française
Emmanuel Macron décoré de nombreux colliers de fleurs et de coquillages à son arrivée sur l'atoll de Manihi en Polynésie française - Sputnik France, 1920, 27.07.2021
S'abonner
En déplacement en Polynésie française sans son épouse, Emmanuel Macron a été interpellé par un habitant. Ce dernier a profité de l’occasion pour plaisanter, affirmant que les filles étaient nombreuses sur cet archipel pacifique.

Dans le cadre de son premier déplacement officiel en Polynésie française qui a débuté samedi 24 juillet (dimanche 25 juillet à Paris), Emmanuel Macron est arrivé sans son épouse. Et ce n’est pas pour rien, selon un Polynésien qui, en pointant qu’il y a «plein de filles» sur cette terre française du Pacifique, a plaisanté avec le Président à ce sujet. La séquence du dialogue a été postée sur les réseaux sociaux.

Certaines autres images prises lors du déplacement du Président ont également attiré l’attention des internautes. Ainsi, accueilli très chaleureusement par les habitants de la Polynésie française, Emmanuel Macron a été filmé «emprisonné» par des colliers de fleurs.

Un programme chargé

Pour ce déplacement, le programme du chef de l’État est chargé. Après avoir visité le centre hospitalier de Polynésie française, il s'est rendu le 25 juillet au monument aux morts de Papeete pour une cérémonie de dépôt de gerbe.

Emmanuel Macron est d’ailleurs le premier dirigeant français à se rendre aux îles Marquises. Sur l’île de Hiva Oa, le Président a assisté le 26 juillet à un grandiose spectacle de danse réunissant 600 danseurs et musiciens insulaires, vêtus de tenues traditionnelles végétales.

Essais nucléaires en Polynésie

Au menu des discussions prévues lors de la visite du chef de l’État, figure également un sujet qui fâche particulièrement: les 193 tests nucléaires effecués en Polynésie française entre 1966 et 1996. D'après certains Polynésiens, ces essais ont entraîné une hausse des cancers dans la population.

Une enquête de Disclose et Interprt sur les essais nucléaires en Polynésie française, parue en mars dernier, qualifie ces essais de «catastrophe sanitaire et environnementale». Selon le document, «environ 110.000 personnes ont été dangereusement exposées à la radioactivité, soit la quasi-totalité de la population des archipels à l’époque».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала