Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Macron «emprisonné» par des colliers de fleurs en Polynésie, puis détourné sur les réseaux sociaux – images

© AFP 2021 LUDOVIC MARINEmmanuel Macron en visite en Polynésie française, le 26 juillet
Emmanuel Macron en visite en Polynésie française, le 26 juillet - Sputnik France, 1920, 27.07.2021
S'abonner
Des images d’Emmanuel Macron enseveli sous les colliers de fleurs lors de sa visite en Polynésie française ont fait le tour des réseaux sociaux. Bien que détournés, ces clichés ne sont en effet pas si loin de la réalité.

En visite en Polynésie française depuis samedi 24 juillet (dimanche 25 juillet à Paris), Emmanuel Macron y a été accueilli en grande pompe. Comme en témoignent des images prises notamment à Tahiti, la plus grande île de l’archipel, à son arrivée, conformément aux traditions locales, le chef de l’État a été décoré de nombreux colliers de fleurs et de coquillages. Au point que l’un de ses gardes du corps a même dû intervenir pour «libérer» le Président de sa captivité florale.

Les plaisanteries concernant les images prises lors de ce déplacement du Président ne manquent pas. Ainsi le compte Twitter Illuminati Reptilien, réputé pour ses nombreux détournements de photos d’hommes et de femmes politiques français, n’a pas manqué une telle opportunité. Il a notamment posté une séquence amusante présentant le chef de l’État, recouvert du cou aux genoux de colliers de fleurs.

Les images ont ensuite été reprises non seulement par des internautes français…

… mais aussi par des journalistes internationaux.

Macron en Polynésie

Premier Président français à se rendre dans les îles Marquises, situées dans le nord de la collectivité, Emmanuel Macron s’est félicité de sa première visite officielle en Polynésie sur Twitter.

Pourtant, tout n’est pas si rose dans les relations entre Paris et ses anciennes colonies du Pacifique. C’est surtout l'épineuse question des 193 tests nucléaires tenus sur l’archipel entre 1966 et 1996 qui est censée être au centre de sa visite. Selon certains Polynésiens, ces essais ont entraîné une hausse des cancers dans la population.

D'après une enquête de Disclose et Interprt, parue en mars dernier, au moment des essais nucléaires français «environ 110.000 personnes ont été dangereusement exposées à la radioactivité, soit la quasi-totalité de la population des archipels à l’époque».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала