Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des restaurateurs perdent un procès en diffamation après la sortie d’un livre où Macron les qualifie d’«idiots»

Justice - Sputnik France, 1920, 30.07.2021
S'abonner
La cour d’appel d’Amiens a débouté les propriétaires de la brasserie Les Sports, au Touquet, qui avaient accusé de diffamation et d’injure les auteurs du livre «Les Macron du Touquet Élysée-Plage», révèle Capital. Emmanuel Macron aurait soutenu l’ex-directeur du café en traitant d’«idiots» les plaignants.

Les propriétaires du café «Les Sports», du Touquet (Pas-de-Calais), ont porté plainte contre les journalistes Marie Huret et Renaud Dély, les auteurs du livre «Les Macron du Touquet Élysée-Plage» (2020), ainsi que contre les Éditions du Seuil et son ancien directeur, les accusant de «diffamation et injure». Ils ont fini par être déboutés par la cour d’appel d’Amiens (Somme), le 15 juillet, relate Capital.

Le livre en question présente une enquête sur le «repaire secret la station de luxe du Touquet, lieu de vacances de prédilection pour les Macron, où est notamment évoqué le café en question, très prisée du couple».

Cet établissement populaire a changé de propriétaires en 2016. Son directeur historique, Gilbert Fauquembergue, un intime d’Emmanuel Macron, a quitté son poste après 40 ans de service en n’ayant pas trouvé de langage commun avec les nouveaux propriétaires.

Selon ce dernier, cité par le média, ils «n’ont rien compris à l’esprit de la brasserie, ont poussé les murs pour s’agrandir sans mesure quitte à négliger l’entre-soi cosy».

Un échec

«En gage de fidélité à son ami Gilbert, [le Président de la République] a renoncé aux Sports», écrivent Marie Huret et Renaud Dély. En outre, Emmanuel Macron l’aurait consolé en disant: «Ne vous inquiétez pas, les idiots finissent toujours par perdre à la fin», ajoutent les auteurs.

Les nouveaux propriétaires ont donc porté plainte, réclamant 16.000 euros ainsi que le retrait du passage évoqué.

«Les auteurs du livre affirment que l’ex-directeur de la brasserie a gagné aux prud’hommes contre mes clients, ce qui est diffamatoire, puisque la procédure est toujours en cours. Le reste des commentaires nous semble relever de l’injure. Plus généralement, les assertions de cet ouvrage nuisent à la réputation de la brasserie Les Sports», a indiqué à Capital l’avocat des plaignants.

Le juge des référés du tribunal d’Amiens a pourtant conclu, en octobre 2020, que l’assignation était nulle car ne faisait pas suffisamment la différence entre la diffamation et l’injure dans le passage en question. Déboutés, les propriétaires ont été condamnés à verser, au titre des frais de justice, 1.000 euros à leur ex-directeur et 2.000 euros aux Éditions du Seuil. En appel, la justice a confirmé son verdict le 15 juillet.

Les étés des Macron

Même s’ils ont renoncé aux Sports, Emmanuel et Brigitte Macron se rendent régulièrement sur la côte d’Opale et passent notamment au Touquet, note le magazine Gala. Le couple a même fait une apparition retentissante dans les bureaux de vote lors des récentes élections régionales et départementales. Si c’est à Marseille que le Président avait passé ses premières vacances, en août 2017, la résidence du Fort-de-Brégançon reste le lieu numéro un pour les vacances d’été des Macron.

Le chef de l’État y avait également reçu Theresa May en 2018, Vladimir Poutine en 2019, et Angela Merkel en 2020.

Au début, l’implantation du Président au Fort-de-Brégançon avait suscité un scandale, les riverains n’ayant pas apprécié les mesures de sécurité excessives de même que l'idée qu'on puisse interdire l'accès à la plage publique située à proximité.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала