Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les hôtesses de l’air américaines obligées d’apprendre à se battre contre des passagers agressifs

A l'aéroport  - Sputnik France, 1920, 01.08.2021
S'abonner
Aux États-Unis, où plus de 100 incidents de violences commises en avion ont été signalés rien que la semaine dernière, les agents de bord prennent des cours d’autodéfense pour apprendre à gérer ces situations difficiles.
 Conséquence du léger recul de l’épidémie, les vols d’avion augmentent aux États-Unis tout comme le nombre de passagers anxieux, contrariés, frustrés et dont le comportement est parfois violent à l’encontre des hôtesses de l’air et des stewards. Certains d’entre eux prennent donc des cours d’autodéfense, rapporte CNN.
Rien que la semaine dernière l’agence américaine de sécurité dans les transports, la Transportation Security Administration, a recensé plus de 100 cas de comportements violents contre le personnel navigant pour un total de plus de 3.600 cette année.
«On monte dans un avion plein de gens et certains d'entre eux ne sont pas très contents et on ne sait jamais ce qui va se passer», a déclaré à la chaîne une hôtesse de l'air qui a fait un apprentissage d’autodéfense.
Cet été des centaines d’agents de bord suivront des cours lancés par l’agence en 2004, mais récemment suspendus en raison de la pandémie de coronavirus. 

Les instructeurs préparent au pire

L’objectif de ces cours est d’apprendre à frapper ou à maîtriser un agresseur, ainsi que les techniques de désescalade pour gérer les passagers difficiles. Des compétences que les agents de bord espèrent ne jamais utiliser.
Pourtant les instructeurs les préparent même au pire en leur enseignant des méthodes de dernier recours.
«Vous allez peut-être mourir. Vous devez vous défendre à tout prix», explique l’un d’entre eux à CNN.

Des passagers déjà excités avant d’embarquer

Les passagers ne sont pas agressifs uniquement aux États-Unis et uniquement à bord des avions.
À l’aéroport de Bologne, un Belge de 77 ans qui se rendait à Bruxelles a agressé une préposée à l’embarquement qui lui avait demandé de payer un supplément pour son bagage à main trop lourd.
Le septuagénaire a perdu son sang-froid et agrippé l’employée par les cheveux avant de la jeter au sol. Il lui a ensuite asséné un coup de poing au visage.
Au mois de janvier, une querelle à propos des dimensions d’un bagage à main que les employés de la compagnie Spirit Airlines voulaient contrôler a dégénéré à l’aéroport de Détroit. Un usager s’est jeté sur l’un d’eux et l’a fait tomber à la renverse. Il a dû être hospitalisé.
Certains membres de la compagnie ne semblent pas étonnés, soulignant que ce genre de bagarre arrive fréquemment.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала