Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Après un scandale d'espionnage autour d'un diplomate estonien, Moscou déclare un autre persona non grata

© Sputnik . Alexeï Maïchev / Aller dans la banque de photosLe siège du ministère russe des Affaires étrangères
Le siège du ministère russe des Affaires étrangères - Sputnik France, 1920, 03.08.2021
S'abonner
Répondant à l'expulsion d'un diplomate russe par Tallinn, la diplomatie russe a déclaré persona non grata un employé de l’ambassade d’Estonie à Moscou. Cette annonce intervient dans le contexte du scandale sur la collecte de renseignements secrets par le consul estonien à Saint-Pétersbourg, suivi de son expulsion en juillet.
Un diplomate estonien a été déclaré ce 3 août persona non grata par Moscou. Cette expulsion intervient un mois après celle du consul général d'Estonie à Saint-Pétersbourg en lien avec une activité incompatible avec son statut diplomatique, laquelle a été suivie par la déclaration comme persona non grata d’un employé de l’ambassade de Russie à Tallinn.
Dans un communiqué, la diplomatie russe a tenu à rappeler qu'elle avait déjà promis à l'Estonie «une réponse imminente» après la prise en flagrant délit du consul en question alors qu'il mettait en place une opération d'espionnage.
«Or, nos appels n'ont pas été entendus et le 15 juillet, le ministère estonien des Affaires étrangères a déclaré persona non grata un employé de l'ambassade de Russie en Estonie.»
En lien avec cela, l'ambassadeur d'Estonie en Russie Margus Laidre a été convoqué ce 3 août.
«Il a reçu une note de protestation laquelle indique que, sur le principe de réciprocité, un employé de la mission diplomatique estonienne à Moscou est déclaré persona non grata. Il lui est prescrit de quitter le territoire russe dans un délai d'une semaine», poursuit Moscou.
La diplomatie russe a appelé ses partenaires estoniens à ne pas aggraver cette situation tendue par leurs propres actes. Sinon, elle promet une réponse décisive, dont la partie estonienne sera entièrement responsable.

«Position extrêmement cynique»

Bien que Tallinn ait qualifié l'interpellation du consul d'Estonie à Saint-Pétersbourg, Mart Lätte, d'«illégale et provocatrice» et les accusations portées contre son consul d'«infondées», Moscou a insisté sur le fait qu'il a des preuves irréfutables des activités illégales du consul.
La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova a appelé l'Estonie à ne pas présenter la situation relative au consul «sous un faux jour».
«Nous considérons la position de Tallinn comme extrêmement cynique, car il existe des preuves irréfutables des activités illégales de ce "diplomate" estonien, qui, comme vous le savez, a été pris en flagrant délit», a-t-elle ajouté.
Au mois d'avril, la Russie avait déjà expulsé des employés des ambassades d'Estonie, de Lettonie, de Lituanie et de Slovaquie en répondant à l'expulsion de diplomates russes de Tallinn, Riga, Vilnius et Bratislava.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала