Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«La gorge me brûlait»: voici ce qui s’est passé dans la salle de cinéma évacuée à Annecy en pleine première d’OSS 117

Cinéma, film - Sputnik France, 1920, 05.08.2021
S'abonner
Dans la soirée du 4 août, de nombreux spectateurs ont ressenti des malaises pendant la première du nouveau OSS 117 suite à une odeur suspecte. Presque 200 personnes ont dû être évacuées. Quatre spectateurs ont été intoxiqués, un a été soigné pour un malaise cardiaque. Les pompiers évoquent la piste d’un gaz apporté par un spectateur.
À peine commencée, la première du nouveau film de Nicolas Bedos «OSS 117: alerte rouge en Afrique noire» a dû être interrompue dans la soirée du 4 août, au sein de la salle 8 du cinéma Pathé Gaumont à Annecy, a relaté Le Dauphiné Libéré. Une odeur suspecte est à l’origine de cette mesure.
Certains spectateurs ont tout d’un coup été pris de toux, de malaises ou de maux de gorge.
«La gorge me piquait aussi, voire me brûlait», a confié au média un témoin.

Une quarantaine de pompiers mobilisés

Mobilisés vers 20h30, les pompiers des casernes d'Annecy, Évian-les-Bains et Epagny n’ont quitté les lieux qu’à environ 23h. Ils étaient une quarantaine. La salle entière, soit 171 personnes, a été vidée.
Pendant leur intervention, ils ont pris en charge les spectateurs pris de malaise. Quatre ont été intoxiqués.
Ils ont soigné un homme souffrant d’un arrêt cardio-respiratoire, mais, selon eux, cela n’était pas lié à l’odeur, plutôt au choc émotionnel créé par cette situation. Il a été transporté en état d’urgence absolue dans un établissement médical, précise France 3.
Des tests ont été immédiatement faits dans le multiplexe Pathé Gaumont. Cependant, d’après les pompiers, l’origine de l’odeur n’a pas encore été identifiée. Ils évoquent la piste d’un gaz apporté par un spectateur.

Cinémas VS pass sanitaire

Ceci intervient alors que les cinémas doivent faire face à la chute du nombre de spectateurs à cause du pass sanitaire. D’après la fédération nationale des éditeurs de film, il y a de 45 à 70% de contremarques écoulées de moins depuis l’instauration de cette mesure, dont l’extension a été validée aujourd’hui par le Conseil constitutionnel.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала