Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une école de police visée par des cocktails Molotov dans le Nord

© AFP 2021 CHRISTOPHE ARCHAMBAULTUn policier
Un policier - Sputnik France, 1920, 05.08.2021
S'abonner
La police recherche les délinquants qui ont lancé des cocktails Molotov dans la nuit du 3 au 4 août sur l’école nationale de police (ENP) de Roubaix, dans le Nord. Un département qui est particulièrement frappé par la montée des violences depuis le début de l’année.
Des individus ont attaqué aux cocktails Molotov l’école nationale de police (ENP) de Roubaix (Nord) dans la nuit du mardi 3 au mercredi 4 août, rapporte Actu17.
Les faits se sont déroulés vers 00h30 rue Joseph-Dubar. C’est le chef de poste se trouvant à l’accueil qui a sonné l’alarme lorsqu’il a aperçu les délinquants et deux projectiles incendiaires qui n’ont pourtant pas atteint l’intérieur.
Les voyous sont en fuite. Les investigations ont été confiées au groupe d’appui judiciaire (GAJ) du commissariat.

Une hausse des violences dans le Nord

La France reste confrontée à la montée des violences. Au total, 350.000 agressions y ont été recensées depuis le début de l’année, soit une hausse de 50.000 par rapport à 2020 et de 30.000 par rapport à 2019. Le département du Nord est particulièrement touché, révèle le 28 juillet Le Figaro.
Comme l’indique CNews, les forces de l’ordre voient également une «évolution des mentalités».
«Les valeurs et les symboles de la République, notamment le respect de l’autorité, sont constamment bafoués», indique à CNews Arnaud Boutelier, secrétaire régional adjoint du syndicat de police Alliance Police Nationale avant d’ajouter: «Ce n'est pas toute la société qui est violente».

«Pour mieux protéger ceux qui nous protègent»

Le gouvernement avait promis de durcir les peines contre les agresseurs de policiers et de gendarmes.
Jean Castex a ainsi annoncé le 10 mai, à l’issue d’une entrevue avec les représentants des forces de l’ordre, qu’il prendrait «des engagements concrets devant les représentants de nos policiers» pour «mieux protéger ceux qui nous protègent».
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала