Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Au moins 10 personnes auraient été tuées à l'aéroport de Kaboul

© REUTERS / STRINGERUn combattant du mouvement taliban patrouille la zone à l'intérieur de l'aéroport de Kaboul, le 16 août 2021
Un combattant du mouvement taliban patrouille la zone à l'intérieur de l'aéroport de Kaboul, le 16 août 2021 - Sputnik France, 1920, 16.08.2021
S'abonner
Tandis que les Afghans cherchent à fuir le pays, deux hommes armés ont été tués par les soldats américains à l’aéroport de Kaboul, rapporte l’AFP. Selon divers bilans parus dans les médias, jusqu’à 10 personnes au total auraient trouvé la mort dans l’aéroport.
Les soldats américains ont tué deux hommes armés lundi à l'aéroport de Kaboul, où des milliers d'Afghans tentent de quitter le pays après la prise de pouvoir des talibans* en Afghanistan, selon un responsable du Pentagone.
«Au milieu des milliers de personnes qui se trouvaient là pacifiquement, deux types ont brandi leurs armes d'un air menaçant», a raconté à l'AFP ce responsable ayant requis l'anonymat. «Ils ont été tués tous les deux.»
Le Wall Street Journal constate également que les militaires ont tué par balles deux hommes armés qui se sont approchés d’eux lors de l’évacuation à l’aéroport. Un soldat américain y a été blessé par balles dans un autre incident, indique CNN.
L’agence Associated Press fait état de son côté de sept morts lors du chaos à l’aéroport, les personnes étant tombées de l’avion décollant inclues. Tolo News constate à son tour 10 morts.
Entre-temps, les talibans* ont interpellé 61 individus dans l’aéroport sur des soupçons de vols, indique le mouvement dans un communiqué.

Évacuation interrompue

Après qu’une foule a pénétré sur la piste d’atterrissage, les États-Unis ont suspendu puis repris l’évacuation, selon CNN.
Or, le porte-parole du Pentagone a déclaré peu après que tous les vols civils et militaires avaient été suspendus en raison de l'irruption sur le tarmac d'une foule d'Afghans.
«Les forces militaires américaines sont sur place et travaillent avec d'autres militaires, turcs et internationaux, pour disperser les gens. Nous ne savons pas combien de temps cela va prendre», a affirmé John Kirby.
Le chef des forces américaines à Kaboul, le général Kenneth McKenzie, a rencontré des responsables des talibans* dimanche à Doha pour leur demander de ne pas attaquer l'aéroport de Kaboul, a indiqué à l'AFP un responsable du Pentagone.
Joe Biden doit s'adresser aux Américains au sujet de l'Afghanistan à 19h45 GMT, depuis la Maison-Blanche, a annoncé la présidence dans un communiqué.
*Organisation terroriste interdite en Russie
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала