Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Près de 640 Afghans s’entassent dans un avion-cargo américain pour quitter leur pays - images

© AP Photo / Shekib RahmaniL'aéroport de Kaboul, le 16 août 2021
L'aéroport de Kaboul, le 16 août 2021 - Sputnik France, 1920, 17.08.2021
S'abonner
Après des images montrant des personnes tomber d’un avion dans leur tentative de fuir l’Afghanistan, un autre cliché pas moins choquant a été publié par Defense One. Selon le site, l’image montre un avion de transport militaire américain avec plus de 640 Afghans à son bord.
Hommes, femmes, enfants, vieillards, tous entassés dans la soute d’un avion de transport militaire C-17 de l’US Air Force. Une photo publiée le 16 août par Defense One présente une situation qui a eu lieu dans la soirée du dimanche 15 août à l’aéroport de Kaboul, selon le média.
​Ainsi, se référant à des responsables de la Défense américaine, le site écrit que quelques centaines d’Afghans en proie à la panique face à l’entrée des talibans* dans Kaboul se sont hissés sur la rampe de l’avion. Toutefois, l’équipage n’avait pas prévu d’embarquer une charge aussi importante.
Les militaires n’ont pas forcé ces personnes à descendre de l'avion et ont pris «la décision de partir», a déclaré un responsable, avant d’ajouter qu’«environ 640 civils afghans ont débarqué de l'avion lorsqu'il est arrivé à destination», à la base aérienne d'Al Udeid au Qatar.
Une autre vidéo mise en ligne dans la soirée de dimanche montre la foule embarquer dans l’avion-cargo à l’aéroport de Kaboul.
Un enregistrement sur lequel un membre de l’équipage évoque le nombre de 800 personnes à bord a été également publié.
​Un enregistrement sur lequel un membre de l’équipage évoque le nombre de 800 personnes à bord a été également publié.

​Panique à Kaboul

Washington avait précédemment envoyé 6.000 militaires pour sécuriser l'aéroport de Kaboul et assurer l’évacuation de quelque 30.000 Américains et civils afghans ayant coopéré avec les États-Unis. Cependant, plusieurs vidéos réalisées dans l’aéroport prouvent que les forces américaines n’ont pas réussi à maîtriser la situation.
Malgré le périmètre de sécurité établi par l’armée américaine dans la soirée de dimanche, des milliers de personnes ont réussi à envahir le tarmac de l’aéroport. Lundi matin, face à la foule, les militaires ont tiré en l’air.
Toujours lundi, plusieurs personnes ont essayé de quitter la ville en s’accrochant à un avion de transport militaire américain. Une tentative désespérée qui a coûté la vie à certains qui sont tombés d’une hauteur considérable.

Reprise des vols

Ce mardi 17 août, un responsable d'un service de sécurité occidental a indiqué à Reuters que la piste et le tarmac de l'aéroport étaient praticables, ce qui a permis de reprendre les vols militaires d'évacuation de diplomates et de civils.
Ainsi, la ministre française des Armées Florence Parly a confirmé ce matin sur RTL que le premier avion français avait atterri à Kaboul pour repartir vers Abou Dhabi où il est arrivé en fin de nuit.
Hier, Emmanuel Macron a annoncé que «le devoir» de la France était «de protéger» les Afghans qui ont aidé les troupes françaises et sont, de ce fait, menacés par les talibans*, qu'ils soient «interprètes, chauffeurs ou cuisiniers». Le Président a indiqué que deux avions de transport militaires - un C130 et un A400M - et des forces spéciales étaient attendus «dans les prochaines heures» à l'aéroport de Kaboul.
*Organisation terroriste interdite en Russie
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала