Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le «bébé» de Nevermind accuse le groupe Nirvana de pédopornographie et réclame plus de deux millions de dollars

Kurt Cobain - Sputnik France, 1920, 25.08.2021
S'abonner
Un Américain, dont une photo de lui bébé a été utilisée pour la pochette de l’album culte du groupe Nirvana, a porté plainte contre les héritiers de Kurt Cobain, dénonçant une exploitation sexuelle commerciale de son image qui lui a causé des dommages à vie.
Un bébé nu, sous l’eau, nageant en direction d’un billet d’un dollar. Telle est la pochette de l’album Nevermind sorti par le célèbre groupe grunge Nirvana en 1991 et vendu à 30 millions d’exemplaires.
30 ans plus tard, le bébé en question, Spencer Elden, est donc devenu adulte et a décidé de porter plainte contre les musiciens, les accusant de pédopornographie, rapporte le média américain TMZ. Dans sa plainte, Elden affirme qu'il ne pouvait à l’époque pas consentir à l’utilisation de son image sur la pochette de l'album, car il n’avait que quatre mois.
De plus, il dénonce une utilisation pédopornographique de l’image en question, ses parties génitales étant visibles. Une médiatisation qui lui a causé des souffrances à vie.
La partie assignée comprend 15 personnes morales et physiques, à savoir d’anciens membres de Nirvana encore vivants, notamment Dave Grohl et Krist Novoselic, ainsi que les héritiers de Kurt Cobain, leader du groupe décédé en 1994, le photographe qui avait tourné le cliché, et plusieurs maisons de disque. Le trentenaire réclame désormais 150.000 dollars (environ 128.000 euros) à chacun des assignés, soit plus de deux millions de dollars au total.

La célèbre photo

Alors que Spencer Elden a quatre mois, ses parents sont abordés par un photographe sous-marin Kirk Weddle, qui leur demande s'il peut utiliser leur bébé pour tourner une photo pour Nirvana, groupe de rock pas encore très connu, mais très prometteur.
Les parents d'Elden auraient alors reçu 200 dollars pour le shooting ayant duré environ 15 secondes. Pourtant, dans sa plainte, Spencer Elden affirme que ses parents n’étaient pas d’accord.
L’album Nevermind est devenu culte. D’après le Time, la couverture de l’album est l'une des plus reconnaissables de tous les temps, avec celles de Dark Side of the Moon de Pink Floyd ou encore d’Abbey Road des Beatles.
​Bien que Elden ait à plusieurs reprises recréé cette image et se soit fait tatouer le mot Nevermind sur une poitrine, il éprouve des sentiments mitigés à l’encontre de son passé.
​«En allant à un match de baseball, je me dis: "Mec, tout le monde à ce match a probablement vu ton petit pénis de bébé", j'ai l'impression qu'une partie de mes droits humains a été bafouée», confiait-il au magazine Time en 2016.
Le «bébé» devenu grand fait également part d’une frustration liée à l’argent: «Tout le monde impliqué dans l'album a des tonnes et des tonnes d'argent» tandis que lui habite dans la maison de sa mère et conduit «une Honda Civic».
D’après la plainte déposée le 24 août auprès du tribunal californien, «les défendeurs ont intentionnellement commercialisé les images pédopornographiques de Spencer et ont tiré profit de la nature choquante de son image pour se promouvoir et promouvoir leur musique aux frais du plaignant».
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала