Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des centres de vaccination éphémères et sans rendez-vous mis en place pour booster la campagne

© AFP 2021 LOIC VENANCEUne infirmière française prépare une injection du vaccin Pfizer
Une infirmière française prépare une injection du vaccin Pfizer - Sputnik France, 1920, 28.08.2021
S'abonner
Alors que la France fait face à un ralentissement de la vaccination mais compte atteindre les 50 millions de primovaccinés «dans le courant de la première semaine de septembre», Marseille décide de stimuler la campagne en déployant ce 28 août deux nouveaux centres éphémères et sans rendez-vous.
La Ville de Marseille met en place ce samedi 28 août deux nouveaux centres de vaccination éphémères sans rendez-vous de 9h à 17h.
Le premier site se trouve à l'Espace santé «Le Plateau» de la cité des Aygalades, au 28, boulevard de la Padouane, bâtiment 30, alors que le second est au Centre social de Malpassé, au 7, avenue de Saint-Paul.
​Lancé à l’initiative de Michèle Rubirola, première adjointe au maire de Marseille, ce dispositif vise à pousser les habitants des cités voisines à se faire immuniser contre le Covid-19.
La campagne de sensibilisation est notamment menée par des agents de médiation urbaine de la Ville de Marseille et de l'ARS, indique BFM TV.
«Grâce à la mobilisation exceptionnelle du BMPM [Bataillon de marins-pompiers de Marseille, ndlr], des CPTS [communautés professionnelles territoriales de santé, ndlr] aux côtés des services de santé de la ville, de l’AP-HM [Assistance publique - Hôpitaux de Marseille, ndlr] et de l’ARS, la Ville de Marseille a multiplié l’ouverture de centres de vaccination depuis le 18 janvier 2021, dans le but de protéger le plus largement possible la population marseillaise», précise la municipalité dans un communiqué cité par le média.

La campagne de vaccination tourne au ralenti

La campagne de vaccination a ralenti ces dernières semaines en France. Au 26 août, 47.990.852 (71.6%) personnes avaient été au moins partiellement vaccinées alors que le gouvernement s’est fixé l’objectif de 50 millions de primovaccinés à la fin août. En moyenne, 127.052 premières injections sont effectuées chaque jour, un chiffre en baisse de 25% par rapport à la semaine dernière, selon le site CovidTracker.
L’exécutif a d’abord refusé de reconnaître que cet objectif est inatteignable pour la fin août, s’attendant à un «effet rebond» à l'approche de la rentrée, lequel «pourrait inciter des Français à sauter le pas», avec surtout l'enjeu de la vaccination des adolescents.
Le 26 août, Olivier Véran a finalement admis que cette barre symbolique serait plutôt dépassée «dans le courant de la première semaine de septembre».
Selon le site Doctolib, si le rythme de vaccination actuel reste le même, le cap des 50 millions ne sera atteint que le 5 septembre alors que le 31 août, 48,98 millions de Français auront reçu au moins une première dose.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала