Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le seul médecin d’une commune des Vosges bientôt suspendu pour son refus de se faire vacciner

© Photo Pixabay / Thomas G. Equipement d'un médecin
Equipement d'un médecin - Sputnik France, 1920, 13.09.2021
S'abonner
«Non au départ de notre médecin!» Il pourrait ne plus y avoir de médecin à Charmois-l'Orgueilleux à partir du 15 septembre, car le seul présent dans un rayon de plusieurs kilomètres refuse de se faire vacciner. Ses patients se révoltent, alors que l'Agence régionale de santé n’a pas encore réagi.
À partir de ce mercredi 15 septembre, tous les soignants en France doivent être en mesure de présenter au moins une première dose de vaccin pour continuer à travailler, sauf que certains refusent toujours de se faire vacciner. Si les directeurs de quelques établissements peinent parfois à trouver des remplaçants, à Charmois-l’Orgueilleux (Vosges), la situation est compliquée, car il n’y a personne qui puisse remplacer le médecin généraliste.
Installé depuis 37 ans dans la commune à l'ouest d'Épinal, le seul médecin de la commune refuse de se faire vacciner contre le coronavirus et est donc menacé d’être suspendu. Une situation que n’acceptent pas les habitants.
Craignant de devoir faire des dizaines de kilomètres pour se faire soigner, environ 200 personnes se sont mobilisées le 11 septembre, armées de banderoles «sacrifier notre médecin, c'est condamner ses patients» ou «non au départ de notre médecin», indique France Bleu.
«J'ai appelé deux médecins à 15-20 kilomètres aux alentours, ils ne prennent pas de nouveaux patients, précise Aurélie Bar. J'ai deux filles très jeunes, comment je vais faire? C'est pareil pour les personnes âgées qui ne peuvent pas se déplacer!», confie au quotidien une habitante.
Une pétition a aussi été lancée sur Change.org. Elle a recueilli plus de 320 signatures jusqu’ ici.
Selon France Bleu, le maire de la commune Éric Del Missier a écrit à l'Agence régionale de santé pour trouver une solution et pallier la suspension du médecin. Il n'a pas encore reçu de réponse.

Vaccination obligatoire

Dès le 15 septembre, une tolérance sera appliquée pour les agents et personnes ayant un schéma vaccinal partiel. Ceux qui ont reçu leur première dose devront présenter un test négatif toutes les 72 heures. Cette mesure s’appliquera jusqu’au 15 octobre. Dès le lendemain, seule la présentation d’un schéma vaccinal complet sera valable.
Les personnes ayant une contre-indication médicale sont exemptées mais doivent transmettre leur attestation à l’assurance maladie pour qu’elle soit prise en compte.
Le licenciement des personnels refusant de se soumettre au pass sanitaire ayant finalement été écarté par les sénateurs et les députés, les salariés risquent une suspension de leur contrat de travail et donc de leur salaire.
Les syndicats FO et CGT appellent déjà à des manifestations en France ce mardi 14 septembre.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала