Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Voiture de police - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Faits divers

Les Yvelines font de nouveau face à des violences urbaines

© Photo Pixabay / FleimaxUne voiture de police
Une voiture de police - Sputnik France, 1920, 07.11.2021
S'abonner
En nette diminution depuis l’été, les violences urbaines semblent connaître un nouvel essor dans certaines communes des Yvelines. Après une nuit d’Halloween particulièrement agitée dans le département, la soirée du vendredi 5 novembre a été le théâtre d’attaques visant les forces de l’ordre à Trappes et à Mantes-la-Jolie.
Des violences urbaines ont de nouveau secoué les Yvelines. Vendredi 5 novembre au soir, les forces de l’ordre ont été la cible de nombreux jets de projectiles et autres tirs de mortiers d'artifice, rapporte 78actu.
Les faits se sont déroulés vers 17h30 rue Galilée à Trappes. Lors d’une intervention contre un rodéo sauvage, les fonctionnaires ont été pris pour cible.
À 22h20, des individus ont également lancé des mortiers d’artifice contre une patrouille de police qui était de passage dans le square Léo Lagrange. Un jeune homme de 23 ans a été interpellé.
En outre, cette même soirée à Mantes-la-Jolie a été marquée par un déferlement de violences. Une pluie de projectiles s’est abattue sur les policiers avenue Albert-Camus en plein cœur du Val Fourré. Les fonctionnaires ont utilisé une grenade pour disperser un groupe d’une vingtaine de personnes. Aucun blessé n’a été signalé.
Aux alentours de 23h30, une dizaine d'individus ont attaqué à tirs de mortiers d’artifice les policiers, rue Roald Amundsen, dans le même quartier. Les agents ont également dû utiliser un lance-grenades cougar. Aucun blessé ni dégât n’est à déplorer.

Des violences lors de la fête d’Halloween

Ces actes de violence font suite à ceux de la nuit d’Halloween. Le département a connu du 31 octobre au 1er novembre une soirée particulièrement agitée. Dans une dizaine de villes, les forces de l’ordre ont été prises pour cible.
À Trappes le commissariat a fait l’objet de deux attaques et des patrouilles ont été visées à plusieurs reprises par des tirs de mortiers d’artifice et des bouteilles en verre.
Une quinzaine de personnes ont été interpellées, âgées de 12 à 17 ans, indique Le Parisien. Aucun blessé n’a été signalé, a indiqué auprès de 78actu Julien Le Cam, secrétaire régional du syndicat Alliance police nationale.

"Ça fait quelques mois que c’est orienté à la baisse"

Pourtant, fin octobre, l’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, qui réunit 12 communes du département, dont plusieurs réputées pour leurs violences urbaines, a constaté une nette diminution de celles-ci depuis l’été dernier. Seuls deux cas ont été repérés par les forces de l’ordre, l’un à Montigny-le-Bretonneux le 15 octobre et l’autre à Trappes le 13 octobre.
"Depuis cet été, on a moins de violences urbaines. Après, tout évolue rapidement, mais ça fait quelques mois que c’est orienté à la baisse", a indiqué le 20 octobre auprès de la Gazette de Saint-Quentin-en-Yvelines une source policière.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала