Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

"Il m’a sauté dessus": une animatrice raconte comment Nicolas Hulot l’aurait agressée sexuellement

© AP Photo / Philippe WojazerFrench President Emmanuel Macron, right, and Environment Minister Nicolas Hulot meet with NGOs to discuss climate and environment at the Elysee Palace in Paris,Tuesday, Sept. 5, 2017.
French President Emmanuel Macron, right, and Environment Minister Nicolas Hulot meet with NGOs to discuss climate and environment at the Elysee Palace in Paris,Tuesday, Sept. 5, 2017. - Sputnik France, 1920, 26.11.2021
S'abonner
L’animatrice Maureen Dor a affirmé à France 2 avoir elle aussi été agressée sexuellement par l’ancien ministre. Plusieurs témoignages à charge ont été dévoilés ce 25 novembre. Une enquête a été ouverte.
Après avoir annoncé son retrait définitif de la vie publique, Nicolas Hulot voit les accusations à son encontre se multiplier. L’animatrice Maureen Dor a ainsi envoyé une lettre à France 2, dans laquelle elle affirme elle aussi avoir été agressée par l’ancien ministre de la Transition écologique.
Les faits se sont déroulés lors d’un déplacement de Nicolas Hulot à Bruxelles, raconte la présentatrice. Le militant écologiste l’aurait invitée à son hôtel et lui aurait proposé de monter dans sa chambre, après avoir pris un verre. C’est là que les événements se seraient emballés.
"Je l'accompagne donc et, aussitôt dans la chambre, le voilà qui me saute dessus et tente de m'embrasser. Je le repousse, étonnée et effrayée, en lui faisant cette remarque si naïve: +Mais vous avez une femme!+ et lui de me répondre que cela n'a rien à voir et que je serai une +parenthèse+", écrit ainsi Maureen Dor dans sa missive adressée à France 2.
L’animatrice souligne qu’elle n’avait que 18 ans lors des faits et n’était pas consciente de pouvoir inspirer un "désir d'ordre sexuel". Raison pour laquelle elle a accepté l’invitation de Nicolas Hulot dans sa chambre "sans aucune arrière-pensée".
L’affaire a finalement tourné court, puisque le téléphone de la chambre a ensuite sonné pour annoncer que l’ancien ministre était attendu par des journalistes. Nicolas Hulot a alors mis Maureen Dor à la porte, rapporte celle-ci.
L’animatrice raconte cependant avoir accepté une nouvelle invitation à dîner le soir même. L’animateur d’Ushuaïa Nature lui aurait alors donné le numéro de sa chambre pour une éventuelle seconde rencontre.
Geste qui a créé un déclic chez la jeune femme, qui a alors pris la plume pour écrire une longue lettre à Nicolas Hulot et lui reprocher son comportement.

Divers témoignages

Ce témoignage vient s’ajouter à d’autres prises de parole, qui pointent le comportement de Nicolas Hulot envers les femmes.
Au total, six femmes ont accusé l’ancien ministre de violences sexuelles, au cours d’une enquête télévisée diffusée par France 2. Il s’agit la plupart du temps d’attouchements et de baisers forcés. Un témoignage fait également état d’une tentative de fellation sous la contrainte, sur une adolescente âgée à l’époque de 16 ans.
"Il avait une main qui prenait ma main et qui était sur son sexe, et avec l'autre main, il voulait que je l'embrasse, que je lui embrasse le sexe. Il me force à lui faire une fellation", explique ainsi Sylvia, l’une des femmes interrogées par Envoyé spécial.
La plupart des faits remontent à plusieurs années et sont donc prescrits. La prescription s’applique également pour l’affaire du viol de Pascale Mitterrand, petite-fille de l'ancien Président socialiste. Une plainte avait été ouverte dans ce cadre en 2008 pour des faits remontant à 1997.
Mais malgré la prescription, le garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti avait souligné sur LCI que rien n’interdisait au parquet de mener de nouvelles investigations. Un argument visiblement entendu par la justice, qui a décidé d’ouvrir une enquête préliminaire pour viol et agression sexuelle, ce 26 novembre.
Ce 26 novembre, la militante EELV Pauline Lavaud avait également affirmé avoir été écartée des équipes du responsable écologiste, car elle "l’existait trop".
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала