Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Station de pompage de gaz - Sputnik France, 1920, 08.10.2021
Crise du gaz 2021
L’augmentation du prix du gaz en Europe, enregistrée depuis le début de 2021, s’est accélérée en septembre. Si le 1er septembre, 1.000 mètres cubes se vendaient 614 dollars, contre plus de 1.030 dollars à la fin du mois.

Plus de 60 millions d’euros: la Moldavie trouve l’argent pour payer sa dette pour le gaz

© Sputnik . Pavel Lvov / Aller dans la banque de photosUne usine de transformation de gaz russe (archive photo)
Une usine de transformation de gaz russe (archive photo)  - Sputnik France, 1920, 26.11.2021
S'abonner
Après que le géant gazier russe Gazprom a accordé à la Moldavie deux jours supplémentaires pour rembourser sa dette, le pays a débloqué 66 millions d’euros pour payer "le gaz consommé en octobre et dans la première moitié de novembre", a fait savoir la société Moldovagaz.
L’entreprise de distribution de gaz moldave Moldovagaz s’est acquittée de sa dette de 74 millions de dollars (environ 66 millions d’euros) devant le géant russe Gazprom, a fait savoir ce 26 novembre le service de presse de l’entreprise moldave.
"La société Moldovagaz a viré sur les comptes de Gazprom le paiement pour le gaz consommé en octobre et dans la première moitié de novembre", a-t-elle indiqué dans un communiqué.
En début de semaine, Gazprom a informé Chisinau qu'il cesserait ses livraisons dans les 48 heures en cas de non-paiement. Le délai expirant le 24 novembre au soir, la Moldavie a sollicité dans la journée un report jusqu'au 26. Une faveur que Gazprom lui a accordée.
Sur demande du gouvernement, le parlement moldave a approuvé d'urgence les amendements au budget pour 2021 afin de débloquer l’argent nécessaire. Jeudi soir, la Présidente Maia Sandu a signé le décret approprié.
Le 29 octobre, Gazprom et Moldovagaz ont prorogé de cinq ans le contrat gazier, à partir du 1er novembre. Gazprom a déclaré que, compte tenu de la situation, il a été décidé de signer le contrat pratiquement aux dispositions de la Moldavie, mais à condition que les factures soient payées en temps opportun.

"Un compromis prévisible"

Pour Youri Rykov, chef de secteur au département énergétique de l'Institut de l'énergie et des finances, la dette de Moldovagaz s'est formée pour des raisons "ordinaires".
"Une situation courante: le paiement est différé autant que possible et lorsque le créancier rappelle le montant de la dette, il n'est pas toujours facile de trouver l'argent du jour au lendemain. Ce qui crée de telles situations", a-t-il expliqué à Sputnik.
La prolongation du contrat avec Gazprom a été pour la Moldavie la décision la plus logique et la plus avantageuse, selon lui.
"Il fallait s'y attendre parce que les alternatives à cette solution sont bien plus coûteuses, car il s’agit de l'achat de gaz à d'autres pays. La Moldavie a déjà passé des contrats d’achat de gaz avec la Pologne et les Pays-Bas. Mais c'est apparemment très cher. Dans ce contexte, un compromis avec Gazprom était tout à fait prévisible", a-t-il noté.

Explications de la Moldavie

Moldovagaz avait précédemment déclaré sur son site que l’écart entre les paiements et les quantités de gaz consommées était dû à une révision tardive des tarifs, régulés en Moldavie par une agence spéciale.
La société avait expliqué qu’elle n’avait pas pu remplir à temps ses obligations envers Gazprom en raison d’un manque de fonds en octobre à la suite d’une montée en flèche du prix d’achat du gaz. Le coût du millier de mètres cubes a augmenté pour passer de 126,70 dollars (environ 112,6 euros) au premier trimestre de l’année à 800,62 dollars (711,7 euros) en octobre, alors que le tarif en vigueur à partir du 3 novembre 2020 s’oriente sur un prix d'achat annuel moyen de 148,61 dollars (132,1 euros) pour le millier de mètres cubes.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала