Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Que risquent ces 83 patients d’Amiens vaccinés avec du Pfizer décongelé depuis trop longtemps?

© AFP 2021 FRED TANNEAUUne infirmière tient une seringue avec le vaccin de Pfizer, le 31 mai 2021
Une infirmière tient une seringue avec le vaccin de Pfizer, le 31 mai 2021 - Sputnik France, 1920, 01.12.2021
S'abonner
À Amiens, dans la Somme, 83 patients ont reçu une dose de Pfizer qui était décongelée depuis trop longtemps. L’ARS assure qu’il n’y a aucun danger et propose à ces personnes une nouvelle injection. Les recommandations de conservation de ce vaccin ont déjà été modifiées à plusieurs reprises.
Le 12 novembre, 83 patients qui ont reçu une injection de Pfizer au centre de vaccination d’Amiens (Somme) jusqu’à 13h30 sont invités à se refaire vacciner. En effet, l’Agence régionale de santé (ARS) des Hauts-de-France vient d’admettre qu’ils ont reçu une dose décongelée depuis 35 jours, alors que la recommandation est de 30 jours maximum.

"Cette injection ne présente pas de toxicité. En revanche, l'efficacité du vaccin diminue au-delà des 30 jours de décongélation", indique l’agence dans un communiqué du 30 novembre.

Ainsi, ces personnes devraient être revaccinées avec des doses valides "selon les préconisations du centre régional de pharmacovigilance".
Les personnes concernées ont déjà été prévenues et peuvent recevoir leur nouvelle injection selon leur préférence: au centre de vaccination, par un médecin ou dans une pharmacie. Une vaccination à domicile peut également être mise en place.

Recommandations variables

Le vaccin Pfizer/BioNTech a vu ses conditions de conservation se flexibiliser au fil du temps. À ses débuts, le fabricant avait jeté un coup de froid en annonçant une température de stockage comprise strictement entre -90 et -60°degrés pour le long terme, posant un véritable défi de logistique et de stockage pour les potentiels acheteurs. Ses concurrents Moderna, AstraZeneca ou encore Spoutnik V affichaient des conditions plus raisonnables.
Ce n’est que depuis fin mars 2021 que le Pfizer est autorisé à être conservé et transporté à des températures d’un congélateur classique, entre -25 et -15°C, mais seulement pour deux semaines. Il peut ensuite être replacé dans un super-congélateur. Une fois décongelé, il pouvait être stocké dans un frigidaire (entre 2 et 8°C) pendant une période de cinq jours.
Le 17 mai, l’Agence européenne du médicament (EMA) a autorisé le prolongement de cette période à un mois, le tout sans la moindre modification de sa composition. "Ce changement a été approuvé après l'évaluation des données supplémentaires de l'étude de stabilité soumise à l'EMA par le titulaire de l'autorisation de mise sur le marché", a-t-elle justifié.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала