Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Elon Musk vend encore pour un milliard de dollars d’actions Tesla

© AP Photo / Patrick PleulElon Musk
Elon Musk - Sputnik France, 1920, 03.12.2021
S'abonner
Le patron de Tesla s’est encore délesté d’un milliard de dollars en action Tesla. Un pied de nez à l’administration Biden, qui veut imposer une nouvelle "taxe sur les super-riches".
Après être devenu le premier entrepreneur a accumulé plus de 300 milliards de dollars dans l’histoire, Elon Musk tente d’optimiser ses investissements. Le patron de Tesla vient de vendre un peu plus de 934.000 actions de sa société, pour un montant de 1,01 milliard de dollars, selon Reuters.
Une nouvelle purge, alors que le fantasque homme d’affaires avait déjà ouvert les vannes début novembre, vendant pour 5 milliards de dollars des mêmes actions. Elon Musk avait d’ailleurs annoncé la couleur sur les réseaux sociaux, lançant un sondage pour savoir s’il devait se départir de 10% de ses actions Tesla.
À cette occasion, Musk s’était interrogé sur le problème des plus-values dites "latentes", notamment les gains réalisés sur les portefeuilles d’actions. Des profits dormants que l’administration Biden songe désormais à imposer dans le cadre d’une nouvelle "taxe sur les super-riches". Généralement, les actions ne sont en effet taxées que lorsqu’elles sont vendues.
Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants, avait affirmé que cette taxe sur les plus-values latentes était sur la table, fin septembre. Elle pourrait rapporter 200 milliards de dollars sur une décennie.

Musk et les impôts

Elon Musk avait déjà fait part de son hostilité à l’encontre de cette potentielle taxe, que certains qualifient déjà d’"impôt sur les milliardaires".
Fin octobre, l’homme d’affaires avait souligné que ces nouvelles mesures fiscales ne suffiraient pas à éponger la dette américaine, même si les milliardaires étaient tous "taxés à 100%". Sur Twitter, il avait ajouté préférer utiliser son argent pour envoyer l’homme sur Mars plutôt que pour payer des impôts.
Au demeurant, Musk devra casser la tirelire sur ses actions, même si le projet de l’administration Biden ne voit pas le jour. La plupart de ses options expirent en effet en 2022 et pour les exercer, le milliardaire devra passer à la caisse, rapporte CBC.
Dans les prochains mois, le boss de Tesla et SpaceX devra donc éponger une facture fiscale de plus de 15 milliards de dollars sur ses options, avance la chaîne.
Fin octobre, Elon Musk avait déjà déclaré être prêt à vendre une partie de ses actions Tesla pour tenter de résorber la faim dans le monde, si le Programme alimentaire mondial lui proposait un projet crédible.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала