Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Roscosmos veut faire de l’étage réutilisable d’une fusée un drone

L'espace  - Sputnik France, 1920, 03.12.2021
S'abonner
Après avoir mis ses fusées réutilisables sur le marché des lanceurs spatiaux de satellites, SpaceX pousse plusieurs pays à se lancer dans la course technologique. L’agence spatiale russe Roscosmos veut effectuer en 2022 les premiers tests de l’étage réutilisable d'un lanceur sous forme de drone.
L’agence spatiale russe Roscosmos va tester l’étage réutilisable d'un lanceur, a déclaré à Sputnik une source de l'agence. Sa particularité: l’engin s’apparentera à un drone.

"Le calendrier des tests n'a pas encore été déterminé, mais le premier vol atmosphérique préliminaire du prototype devrait avoir lieu au second semestre 2022", précise la source, notant qu’ils seront effectués sur l'un des aérodromes militaires.

L'étage réutilisable de la fusée Krylo-SV, en cours de développement depuis 2019 par le Bureau d’études russe TsNIImash, devrait pouvoir atterrir sur piste, tel un avion, et au sol, telle une fusée.

"L'un des prototypes de l'étage de fusée réutilisable Krylo-SV sera équipé d'un train d'atterrissage et d'un turboréacteur, ainsi que d'une pointe avant de type avion, qui lui permettra de décoller, de voler puis de revenir sur l'aérodrome. En fait, il s'agira d'un drone créé sur la base du futur étage de la fusée pour tester les caractéristiques de vol de l'étage dans l'atmosphère", ajoute la source.

Selon lui, cet étage sera muni d'une aile rectangulaire qui, selon les calculs des spécialistes, sera efficace à la fois lors de la descente de l'espace et du freinage dans les couches denses de l'atmosphère, ainsi que lors du vol aérien ultérieur.

"L'étage réutilisable – capable d’effectuer un vol atmosphérique – permettra de lancer le Krylo-SV avec un large éventail d'inclinaisons, puisqu'il pourra retourner au cosmodrome après avoir parcouru des centaines de kilomètres", explique-t-elle.

Course au développement de fusées réutilisables

La conquête spatiale est révolutionnée par les fusées réutilisables qui réduisent les coûts de mise en orbite grâce à la réutilisation partielle ou totale du premier étage. Actuellement, seuls les États-Unis y sont parvenus. L’étage de sa fusée Falcon 9 de SpaceX a été réutilisé déjà neuf fois.
Des fusées réutilisables sont en cours de développement en Chine et en Europe. Sur le Vieux Continent, le décollage du premier lanceur réutilisable Ariane Next conçu par l’ESA (l’agence spatiale européenne), le Centre national d’études spatiales (Cnes) et Ariane Group est prévu en 2030. Il devra placer en orbite une charge utile puis se poser sur Terre à la verticale.
La Chine, quant à elle, a lancé en décembre 2020 avec succès un nouveau modèle de fusée: Longue Marche-8, ce qui représente la première étape dans la conception d'un engin réutilisable qui, à partir de 2025, viendra concurrencer la Falcon 9 de Space X.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала