Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des chasseurs russes interceptent des avions de reconnaissance US au-dessus de la mer Noire – vidéo

© Sputnik . Anna DedkovaLa mer Noire
La mer Noire - Sputnik France, 1920, 04.12.2021
S'abonner
Deux avions-espions de l’Otan ont été repérés en 24 heures au-dessus de la mer Noire par les radars russes. Les tensions dans cette zone considérée comme stratégique pour la Russie s’exacerbent depuis plusieurs semaines sur fond d’activités des États-Unis et de leurs alliés.
Des chasseurs Su-30 et Su-27 ont escorté ce 3 décembre deux avions de l’US Air Force qui se trouvaient près de la frontière russe dans la région de la mer Noire. Ces derniers jours, la Défense russe y avait déjà constaté l'activité accrue des avions-espions de l’Otan.
Selon la Défense russe, les radars ont identifié les deux cibles aériennes comme un avion de reconnaissance électronique RC-135 et un avion de reconnaissance CL-600 Artemis. Des aéronefs russes ont été dépêchés afin de prévenir une violation de la frontière.
Après que les avions militaires étrangers ont fait demi-tour et se sont éloignés, les Su-30 et Su-27 sont rentrés à leur base.
Climat de tensions près des frontières
Malgré de nombreux avertissements, l’Otan ne cesse de franchir des "lignes rouges" vis-à-vis de la Russie, a déclaré le 18 novembre Vladimir Poutine en pointant les survols réguliers d’avions de l’Alliance transatlantique tout près des frontières.
"Des bombardiers stratégiques volent à une distance de 20 kilomètres de notre frontière nationale. Comme on le sait, ils sont chargés d’armes très importantes. Nous exprimons toujours nos préoccupations sur ce sujet, et parlons de lignes rouges", a-t-il fait savoir lors d’une réunion au ministère des Affaires étrangères.
De son avis, l’Alliance envenime la situation par ses livraisons d’aéronefs en Ukraine, ses manœuvres réalisées en mer Noire et près des frontières, le rapprochement de ses installations militaires de la Russie.
Le 21 novembre, le porte-parole du Kremlin a appelé l’Otan à mettre fin à ses provocations, estimant que l’Ukraine tenterait d’entreprendre des actions militaires pour résoudre son conflit intérieur sous le couvert de ces opérations.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала